Accueil » Test » Test : Sapphire RX Vega 56 Pulse, le bon compromis » Page 7

Test : Sapphire RX Vega 56 Pulse, le bon compromis

1 : Caractéristiques de la carte 2 : La carte en détail 3 : PCB, étage d'alimentation 4 : Système de dissipation démonté 5 : Performances jeux en QHD 6 : Performances jeux en 4K 8 : Températures et fréquences 9 : Ventilation et bruit 10 : Conclusion

Consommation électrique

Consommation dans différents scénarios

La consommation en jeu atteint environ 234 W avec le BIOS 1, soit à peu près la même chose que le modèle de référence avec le BIOS par défaut. On est donc bien en dessous du mode Turbo de la carte de référence, qui s’octroie alors 260 W.

Image 1 : Test : Sapphire RX Vega 56 Pulse, le bon compromis

Nous n’avons pas inclus le mode Économie d’énergie qui fait perdre inutilement en performance. Le BIOS 2 est inutile pour la plupart des joueurs. Il vaut mieux rester avec le premier BIOS, augmenter la fréquence par défaut et compenser par une baisse de la tension. Une opération dont la réussite dépendra beaucoup de la qualité du chip, mais qui apportera probablement un gain plus important que le BIOS 2.

Respect des normes

Avec au maximum 1,8 A en test de torture, la carte consomme à peine plus d’un tiers du maximum préconisé (5,5 A) par la norme PCI SIG au niveau de l’alimentation 12 V de la carte mère. En jeu, cette valeur descend à 1,4 A. L’alimentation est donc bien répartie et la carte mère n’aura aucun mal à fournir le courant nécessaire.

Image 2 : Test : Sapphire RX Vega 56 Pulse, le bon compromis

Sommaire :

  1. Caractéristiques de la carte
  2. La carte en détail
  3. PCB, étage d'alimentation
  4. Système de dissipation démonté
  5. Performances jeux en QHD
  6. Performances jeux en 4K
  7. Consommation électrique
  8. Températures et fréquences
  9. Ventilation et bruit
  10. Conclusion