Accueil » Test » Test : SSD Crucial P1, le bon rapport performance-prix-capacité ? » Page 5

Test : SSD Crucial P1, le bon rapport performance-prix-capacité ?

1 : Introduction, caractéristiques 2 : Le SSD en détail, logiciels fournis 3 : Performances pratiques 4 : Performances synthétiques 6 : Conclusion

Consommation

Nous utilisons Quarch HD Programmable Power Module pour avoir une connaissance approfondie des caractéristiques de consommation. La consommation au repos constitue un aspect primordial, surtout si l’on cherche à installer un SSD dans un portable : là ou certains modèles peuvent consommer plusieurs Watts en se tournant les pouces, d’autres se contenteront de milliwatts. La consommation moyenne en activité et la consommation maximale sont d’autres valeurs intéressantes, mais c’est surtout la performance par Watt qui nous importe. En effet, un SSD peut consommer plus qu’un autre sur une certaine tâche, mais s’il est nettement plus performant, il reviendra plus rapidement au repos et pourra ainsi s’avérer plus économe au final.

Le P1 consomme à peine 700 mW sans ASPM (Active State Power Management) et tombe à 11 mW une fois cette fonctionnalité activée.


Consommation annoncéeConsommation relevée
ASPM désactivé800 mW (Max)686 mW
ASPM activé80 mW (Max)11 mW
Consommation max.8 Watts3,91 Watts

Le P1 a consommé 2,53 Watts en moyenne durant le transfert des 50 Go. C’est un peu plus que le MX500, en contrepartie de quoi les performances sont pratiquement doublées. Le SSD NVMe de Crucial peut se vanter d’avoir la consommation maximale la plus contenue. Ses 114 Mo/s par Watt constituent également une valeur impressionnante, mais l’Intel 660p fait légèrement mieux.                   

Sommaire :

  1. Introduction, caractéristiques
  2. Le SSD en détail, logiciels fournis
  3. Performances pratiques
  4. Performances synthétiques
  5. Consommation
  6. Conclusion