Accueil » Actualité » Mini Test : souris SteelSeries Rival 710, écran OLED et vibrations intégrées !

Mini Test : souris SteelSeries Rival 710, écran OLED et vibrations intégrées !

Agréable, précise, mais un peu chère.

8/10

SteelSeries Rival 710

109,90€
On aime
  • Ergonomie et confort remarquables
  • Excellence du capteur TrueMove3
  • Niveau de finition exemplaire
  • Prise en main instinctive
  • Roulette très agréable à manipuler
  • Système de vibrations intéressant
  • Personnalisation de coque / capteur
  • 2 câbles détachables livrés
On n’aime pas
  • Exclusivement pour droitiers
  • Long pouce pour atteindre les trois boutons
  • Pesante sur de longues sessions
  • Écran OLED peu utile
  • Pas de roulette débrayable
  • Un peu chère quand même
  • Accessoires de personnalisation difficiles à trouver
  • Connectique souris propriétaire
Verdict :

Si nous n’avions jamais eu l’occasion de la tester, en son temps la Rival 700 avait fait sensation. Elle nous revient aujourd’hui au travers de la Rival 710 qui est surtout l’occasion d’intégrer l’excellent capteur TrueMove3 pour un produit encore plus réussi. Au premier coup d’œil, on est déjà impressionné par le niveau de finition et l’impression de qualité qui se dégage du mulot. SteelSeries connaît à n’en pas douter son affaire et la prise en main est irréprochable… enfin jusqu’à ce qu’on essaye de manipuler les (trois) boutons « de pouce » : il est préférable d’avoir un long doigt pour atteindre le troisième ! Rien à redire en revanche sur la qualité des boutons : leur réactivité est parfaite. Il en va de même pour les boutons principaux ou pour la molette. Cette dernière à la fois douce et précise, un vrai bonheur : dommage qu’elle ne soit pas débrayable. SteelSeries intègre donc le capteur TrueMove3 qui continue de nous impressionner par sa précision, sa régularité et l’aisance de manipulation qu’il autorise. Notez qu’il reste possible de modifier la souris pour le remplacer par l’ancien capteur optique de la Rival 700 si l’envie vous en prend. Côté personnalisation, on peut aussi modifier la coque sur les côtés et l’arrière : seul bémol, les accessoires pour faire ces modifications sont à acheter en plus… et très difficile à trouver. La Rival 710 se distingue enfin par les retours qui nous parviennent au travers de petites vibrations. C’est un gadget, mais en jeu, c’est assez sympa. Sympa également la qualité du SteelSeries Engine 3, sans doute l’un des meilleurs logiciels de réglages des souris. Il permet toutes les fantaisies et fait un peu passer la « pilule tarifaire » : 110 euros pour une « bête » souris filaire, ça commence à faire beaucoup, même s’il y a très peu de chances d’être déçu.

Lire le test
Forme Pour droitier
Connexion filaire
Interface USB 2.0
Capteur Optique
Résolution maximale 12000 dpi, ajustable
Taux de rapports USB 1000 Hz
Nombre de boutons 7, programmables
Molette Oui, simple
Rétro-éclairage Oui, RGB
Câble 2 (1 m et 2 m)
Dimensions 125x72x42 mm
Poids 135 g