Accueil » Test » Test : Streacom BC1 Open Benchtable, classe, astucieuse, perfectible » Page 2

Test : Streacom BC1 Open Benchtable, classe, astucieuse, perfectible

1 : Présentation et config de montage 3 : Alim et stockage sous la table 4 : Carte mère fixée sans outil 5 : Refroidissement : quelques failles 6 : Carte graphique : la classe ! 7 : Conclusion

50 pièces en un seul bloc

Image 1 : Test : Streacom BC1 Open Benchtable, classe, astucieuse, perfectibleLe bundle est donc forcément très simple : juste une notice accompagne la table de bench. Une notice très bien réalisée, comme d’habitude chez Streacom. Un détail assez rare pour être souligné.

La prouesse de l’Open Benchtable, c’est donc d’intégrer directement dans sa masse d’aluminium les outils nécessaires au montage du PC. Tout est pensé pour pouvoir être serré à la main, sans tournevis. Nous n’en n’avons pas eu besoin, sauf pour le refroidissement, nous le verrons plus tard.

Au total, nous avons compté 47 pièces qui tiennent toutes assemblées en un seul bloc pour une portabilité maximale. Pour monter la machine, il faudra toutefois retirer quasiment toutes les pièces, en faisant bien attention de ne rien perdre.

Image 2 : Test : Streacom BC1 Open Benchtable, classe, astucieuse, perfectibleImage 3 : Test : Streacom BC1 Open Benchtable, classe, astucieuse, perfectible

Image 4 : Test : Streacom BC1 Open Benchtable, classe, astucieuse, perfectibleImage 5 : Test : Streacom BC1 Open Benchtable, classe, astucieuse, perfectible

Le travail de l’aluminium massif de la table est effectué avec le plus grand soin. Les arrêtes ne sont pas coupantes, le revêtement granulé est très agréable, l’ensemble est parfaitement solide. Un exemple d’excellentes finitions. Toutes les vis sont même équipées d’une petite rondelle pour ne pas entamer l’aluminium au fil des montages et démontages. Un vrai plaisir !

Image 6 : Test : Streacom BC1 Open Benchtable, classe, astucieuse, perfectible

Sommaire :

  1. Présentation et config de montage
  2. 50 pièces en un seul bloc
  3. Alim et stockage sous la table
  4. Carte mère fixée sans outil
  5. Refroidissement : quelques failles
  6. Carte graphique : la classe !
  7. Conclusion