Accueil » Test » Test : Streacom BC1 Open Benchtable, classe, astucieuse, perfectible » Page 3

Test : Streacom BC1 Open Benchtable, classe, astucieuse, perfectible

1 : Présentation et config de montage 2 : 50 pièces en un seul bloc 4 : Carte mère fixée sans outil 5 : Refroidissement : quelques failles 6 : Carte graphique : la classe ! 7 : Conclusion

Alim et stockage sous la table

On n’aura évidemment pas le choix sur le sens du montage de l’alimentation, mais son assemblage accolé au pied de la table de bench est d’une simplicité enfantine. Il suffit juste de ne pas se tromper de pied, et de monter les pieds dans le bon sens (leur fixation est réversible).

Image 1 : Test : Streacom BC1 Open Benchtable, classe, astucieuse, perfectible

Pour le stockage, mieux vaut les monter en premier aussi, pour ne pas être gêné par les autres composants par la suite (leur vis de fixation reste tout de même très accessibles). Il n’est pas possible de monter deux disques durs 3,5 pouces. Le meilleur compromis semble être un 3,5 pouces classique et un 2,5 pouces (HDD ou SSD), pour éviter les conflits. Le montage est on ne peut plus simple.

Image 2 : Test : Streacom BC1 Open Benchtable, classe, astucieuse, perfectible

Sommaire :

  1. Présentation et config de montage
  2. 50 pièces en un seul bloc
  3. Alim et stockage sous la table
  4. Carte mère fixée sans outil
  5. Refroidissement : quelques failles
  6. Carte graphique : la classe !
  7. Conclusion