Accueil » Test » Test : Xiaomi Mi Pad 3 contre Asus ZenPad S 8, ARM vs x86 » Page 4

Test : Xiaomi Mi Pad 3 contre Asus ZenPad S 8, ARM vs x86

1 : Deux soeurs-ennemies : caractéristiques 2 : Design, finition, ergonomie 3 : Performances CPU/2D 5 : Autonomies et recharge 6 : Débits : stockage et Wi-Fi 7 : Qualité d'affichage 8 : Qualité photo 9 : Conclusion

Performances GPU/3D

Notez que nous avons mené tous les tests de torture pour tenter de provoquer un throttling des tablettes (ralentissement du processeur quand il est trop chaud), mais sans rien constater : ces deux tablettes chauffent modérément, et ne ralentissent jamais en conditions normales (testées à 25°C de température ambiante).

GFXBench

Référence en la matière, ce test permet de montrer que les capacités 3D des deux circuits graphiques intégrés sont relativement proches, même si l’avantage est à celui de dernière génération.

Image 1 : Test : Xiaomi Mi Pad 3 contre Asus ZenPad S 8, ARM vs x86Image 2 : Test : Xiaomi Mi Pad 3 contre Asus ZenPad S 8, ARM vs x86

Geekbench Compute

Le test OpenCL de Geekbench montre un avantage net au SoC Mediatek de la Mi Pad 3 face à celui du processeur Atom d’Intel. Le résultat est assez surprenant sachant que le PowerVR 6430 de l’Atom est censé offrir bien plus de puissance brute. On penche pour un manque d’optimisation logicielle.

Image 3 : Test : Xiaomi Mi Pad 3 contre Asus ZenPad S 8, ARM vs x86

Epic Citadel

Assez ancien, ce test sous Unreal Engine reste très révélateur des capacités des smartphones et tablettes dans les jeux vidéo actuels. Et en pratique, la tablette de Xiaomi a plus d’aisance sur son écran haute définition, tandis que la Zenpad passe sous les 40 ips, sans pour autant rougir de ses performances pour son âge.

Image 4 : Test : Xiaomi Mi Pad 3 contre Asus ZenPad S 8, ARM vs x86

BaseMarkX

Dans ce test, les deux tablettes sont encore une fois très proches. BaseMarkX montre que le GPU de l’Atom reste dans la course, et qu’il peut même se payer le luxe de surpasser le plus récent GPU du SoC Mediatek. En pratique, il n’y a pas vraiment de différence de fluidité dans les jeux entre les deux tablettes, juste une réactivité qui semble un peu moins solide sur la ZenPad.

Image 5 : Test : Xiaomi Mi Pad 3 contre Asus ZenPad S 8, ARM vs x86

Antutu

Le score 3D d’Antutu montre encore une fois que le GPU de la tablette ZenPad est largement à la hauteur malgré son ancienneté. N’oublions pas qu’à la base, c’est un GPU plutôt haut de gamme (4 clusters) alors que celui de la Mi Pad 3 est plutôt milieu de gamme (2 clusters), mais plus récent.

Image 6 : Test : Xiaomi Mi Pad 3 contre Asus ZenPad S 8, ARM vs x86

3DMark

Futuremark creuse l’écart entre les deux GPU, montrant un net avantage à la version la plus récente. L’architecture de PowerVR reste globalement la même (Rogue), mais le GX6250 semble plus optimisé que le G6430. Il est aussi possible que la différence de performance se situe au niveau logiciel, notamment au niveau des pilotes.

Image 7 : Test : Xiaomi Mi Pad 3 contre Asus ZenPad S 8, ARM vs x86

Sommaire :

  1. Deux soeurs-ennemies : caractéristiques
  2. Design, finition, ergonomie
  3. Performances CPU/2D
  4. Performances GPU/3D
  5. Autonomies et recharge
  6. Débits : stockage et Wi-Fi
  7. Qualité d'affichage
  8. Qualité photo
  9. Conclusion