Accueil » Test » Test : portable gaming XMG Fusion 15, RTX 2070 et clavier méca-optique !

Test : portable gaming XMG Fusion 15, RTX 2070 et clavier méca-optique !

1 : Une grosse config dans un boîtier de 1,9 kg 2 : La machine et son clavier en détail 4 : Performances mitigées en jeu 5 : Fréquences et puissance réelle 6 : Performances bureautique 7 : Nuisances sonores et autonomie satisfaisantes 8 : Conclusion

Excellent écran IPS gaming

La dalle IPS de ce portable est l’une des plus rapides du genre. Sa calibration est excellente, avec un taux de contraste dans la bonne moyenne. Le gamma est bon, mais pas exactement à 2.2. Seul défaut : nous avons observé une fuite le lumière dans le coin en bas à droite sur notre modèle.

Côté réactivité, c’est simplement excellent pour le gaming. La dalle parvient à descendre sous les 7 ms en moyenne dans notre test (ce qui est parfait pour du 144 Hz). Le plus impressionnant, c’est que la dalle est à 5 ms sur de nombreuses transitions de couleurs, ce qui démontre son excellente rapidité.

Il y a toutefois un léger reverse ghosting (noté « RG » ci-dessous), une rémanence inversée causée par un overdrive qui force trop le mouvement des cristaux liquides dans certaines transitions de couleurs.

Image 5 : Test : portable gaming XMG Fusion 15, RTX 2070 et clavier méca-optique !

En résulte un phénomène d’overshoot, car les pixels vont trop loin avant de se placer en bonne position. Un genre d’inertie qui va causer une légère ombre en négatif, qui rallonge le temps de réponse mesuré dans notre test, avant de voir se rétablir la bonne couleur. On voit ce minuscule RG (surtout à 144 Hz) dans l’image ci-dessous à droite, comparée à notre référence en la matière (Alienware 25 sur dalle TN).

Image 6 : Test : portable gaming XMG Fusion 15, RTX 2070 et clavier méca-optique !
Image 7 : Test : portable gaming XMG Fusion 15, RTX 2070 et clavier méca-optique !

Mais aucune inquiétude : en pleine action en jeu, ce RG est invisible à 144 HZ, et la dalle fait un boulot formidable ! Attention toutefois : le PC est en mode Optimus, et passe donc par l’IGP d’Intel, ce qui rend impossible le G-Sync sur son écran. Le G-Sync n’est activable que sur un écran externe via les ports DisplayPort (USB Type-C Thunderbolt) et HDMI.

En guise d’autre comparaison, n’hésitez pas à regarder ce que donne une dalle IPS de portable à 240 Hz, que nous avons testée récemment en exclusivité.

Sommaire :

  1. Une grosse config dans un boîtier de 1,9 kg
  2. La machine et son clavier en détail
  3. Excellent écran IPS gaming
  4. Performances mitigées en jeu
  5. Fréquences et puissance réelle
  6. Performances bureautique
  7. Nuisances sonores et autonomie satisfaisantes
  8. Conclusion