Accueil » Actualité » Test : Zalman ZM-K700M, premier clavier mécanique gaming du coréen » Page 6

Test : Zalman ZM-K700M, premier clavier mécanique gaming du coréen

1 : Introduction 2 : Tour du propriétaire 3 : Logiciel ZKeyFormation 4 : Démontage 5 : Tests et performances

Conclusion

Grâce à son look sobre, le ZM-K700M tend les bras à tous ceux désirant un clavier orienté jeux, sans formes extravagantes ni éclairage tape à l’œil que l’on retrouve sur de nombreux modèles concurrents. A l’inverse, certains parmi nous seront déçus par l’absence de rétroéclairage RGB complet.

La programmation des macros et modes d’éclairages se fait sans encombre, un point particulièrement important compte tenu du fait que le logiciel très limité du clavier ne permet pas de les paramétrer. Les interrupteurs Cherry MX Red se comportent sans problème, mais le fait que le ZM-K700M soit uniquement proposé avec ces interrupteurs ne sera pas du goût de tous.

Image 2 : Test : Zalman ZM-K700M, premier clavier mécanique gaming du coréen

Clavier Zalman ZM-K700M

140€
On aime
  • + Bonne qualité de construction + Câble gainé + Manuel clair permettant d’utiliser facilement les fonctionnalités + Agencement ANSI standard des touches + Excellents supports en caoutchouc empêchant les glissades
On n’aime pas
  • – Difficile de justifier les 140 &euro
  • demandés – Pas de rétroéclairage RGB complet – Uniquement disponible avec des interrupteurs MX Red à ce jour – Logiciel extrêmement limité – Non reconnu sous OSX (Yosemite)
Verdict :

Ce clavier Zalman ZM-K700M est un bon modèle proposant une liste de fonctionnalités satisfaisante. Malheureusement, son positionnement tarifaire ne plaide pas en sa faveur : la concurrence propose un meilleur rapport performances/prix chez Corsair ou Logitech, avec une partie logicielle beaucoup plus développée.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Tour du propriétaire
  3. Logiciel ZKeyFormation
  4. Démontage
  5. Tests et performances
  6. Conclusion