Accueil » Test » Test : GeForce RTX 2080 Ti Amp! Extreme, la carte la plus folle de Zotac » Page 8

Test : GeForce RTX 2080 Ti Amp! Extreme, la carte la plus folle de Zotac

1 : Intro et caractéristiques 2 : La carte en détail 3 : Démontage : PCB et dissipateur 4 : Benchmarks QHD et 4K 5 : Consommation 6 : Températures, fréquences et overclocking 7 : Ventilation et bruit

Conclusion

Résumé

La Zotac GeForce RTX 2080 Ti Amp! Extreme est une carte correcte, mais avec un problème au niveau du démarrage des ventilateurs et des modules mémoire qui pourraient être mieux refroidis. Le chip de première qualité lui permet un overclocking d’usine respectable et garanti, mais qu’il sera très difficile de dépasser.

Ainsi, en jeu, elle consomme un moins que ses concurrentes dont le GPU n’a pas été trié sur le volet, et c’est seulement en test de torture qu’elle atteint son Power Target. En jeu, c’est la tension qui limite. On a donc une carte relativement économe et rapide au sortir de la boite.

Image 1 : Test : GeForce RTX 2080 Ti Amp! Extreme, la carte la plus folle de Zotac

Quant à l’éclairage RVB, Zotac s’en est donné à cœur joie et fera passer nombre de cartes concurrentes pour de tristes trouble-fête monochromes.

Conclusion

Image 3 : Test : GeForce RTX 2080 Ti Amp! Extreme, la carte la plus folle de Zotac
6/10

Zotac GeForce RTX 2080 Ti Amp! Extreme

1574€
On aime
  • PCB bien pensé
  • Composants de qualité
  • Refroidissement efficace
  • Fréquence élevée par défaut
  • Illuminations en veux-tu en voilà
On n’aime pas
  • 3 ventilateurs de 9 cm pas discrets
  • Démarrage des ventilateurs gênant
  • Température des modules mémoire préoccupante
  • Poids élevé
Verdict :

Ce sont des détails qui nous empêchent de recommander franchement cette carte. Hormis le cliquetis des ventilateurs, qui n’est peut-être qu’un cas isolé, l’application manuelle de pads thermiques pour soulager les modules mémoire illustre le fait que les critères de contrôle qualité pourraient être plus stricts. Cela dit, la carte n’est pas mauvaise, son alimentation est bien pensée avec ses 16 circuits de conversion du courant pour le GPU, qui permettent de mieux répartir la chaleur dégagée et de pousser le GPU à bonne fréquence. Toutefois, la carte est très chère, et à ce prix, on n’accepte mal le moindre défaut…

plus

Sommaire :

  1. Intro et caractéristiques
  2. La carte en détail
  3. Démontage : PCB et dissipateur
  4. Benchmarks QHD et 4K
  5. Consommation
  6. Températures, fréquences et overclocking
  7. Ventilation et bruit
  8. Conclusion