Accueil » Actualité » The Division : gangréné par la triche, et impossible à soigner ?

The Division : gangréné par la triche, et impossible à soigner ?

Le dernier jeu star d’Ubisoft est une petite perle de graphisme et de gameplay, mais il est fortement vulnérable à la triche… Un problème qui serait techniquement très difficile à régler.

Image 1 : The Division : gangréné par la triche, et impossible à soigner ?

Selon le développeur Glenn Fiedler, le jeu The Division n’est pas sorti de l’auberge des tricheurs. Le jeu est infesté de cheaters qui bidouillent leur client pour avoir des munitions ou une santé infinie. Le problème, c’est que selon Fiedler, il faudrait qu’Ubisoft reprenne presque entièrement le code du jeu pour mettre fin à cette épidémie.

Ne jamais faire confiance au client

Fiedler explique que certaines technique de triche s’attaquent au client du jeu, en trafiquant les allocations mémoire pour donner aux joueurs la capacité d’être invulnérable, ou de se téléporter. Ce modèle de type « trusted client » (confiance au client) est, selon Fiedler, le problème principal de The Division. S’il est possible de faire quelque chose pour les versions console du jeu, il serait impossible, selon Fiedler, de gérer ces problèmes de triche sur PC, à moins de réécrire la quasi-totalité du code du jeu.