Accueil » Actualité » The Movies : détails du jeux et doutes de consoles

The Movies : détails du jeux et doutes de consoles

Il y a quelques semaines, Peter Molyneux présentait son nouvel enfant prodige vidéo-ludique à la presse nationale: «The Movies». Dans ce nouveau jeu de gestion, édité par Activision, les principes fondamentaux qui ont forgé l’esprit de Gameplay de Peter Moulineux sont toujours autant présents: le joueur est le maître d’un monde, et a le droit de «vie et de mort» sur les avatars du jeu dans un univers particulier.

Cinemaaa, cinemaaaaaaaa!

Cette fois-ci, Peter Molyneux laisse tomber les concepts de divinités qui assujettissent une population pour exporter le principe sur lemonde du cinéma Hollywoodien. Le droit de vie ou de mort fait place au pouvoir qu’à le joueur d’influencer sur la notoriété des sujets, qui sont ici acteurs, réalisateurs, scripts, scénaristes, et autres professionnels du 7ème art.
Le principe de The Movies est de pouvoir donner la possibilité au joueur de créer son propre film. On peut ainsi suivre de très prés toute la réalisation d’un long métrage, en partant de l’écriture du scénario, jusqu’à la post production dudit film. Le joueur peu donc choisir ses thèmes, la tête des acteurs qu’il choisit, et peut même définir les séquences et les cadrages des prises de vue!



Visionnaire du 7ème art

Si la gestion s’arrêtait à la réalisation du film, ce serait presque trop facile pour Peter Molyneux. Ce dernier a aussi prévu un regard critique sur le monde du cinéma en donnant la possibilité au joueur de gérer le succès annoncé d’un film en production. Comme dit plus haut, il est cette fois-ci possible de rendre célèbre un acteur en le faisant traîner dans les bars VIP d’Hollywood, on en revoyant son look via maquillage et garde-robe. De même, histoire de prouver l’existence d’un certain cynisme dans l’industrie du 7ème art, on pourra transformer n’importe quel inconnu en scénariste ou en acteur vedette: tout sera qu’une question de temps et de patience (et donc, d’argent).


The Movie jusqu’au cinéma

Peter Molyneux a poussé ce concept très loin, puisque le joueur a la possibilité d’écrire lui-même son histoire jusque dans les dialogues, d’y apporter des bruitages maisons, et de faire lui-même les dialogues: les développeurs ont même poussé le vice jusqu’à garantir une synchro post-labiale avec les avatars-acteurs! De même, le joueur peut aussi importer des créations personnelles graphiques, comme les décors des films, pour parfaire son chef-d’œuvre. Mais là où l’on reconnait que le game designer terrible du jeu vidéo aime à aller très loin dans ses concepts, c’est qu’un concours sera ouvert lors de la sortie du jeu. Ce dernier permettra de voir le résultat cinématographique de dix joueurs portés à l’écran par des vrais professionnels du 7ème art… Il faudra faire preuve de génie!


Zone d’ombre?

Reste qu’aujourd’hui l’actualité de The Movies s’illustre par une actualité pas très réjouissante que l’on trouve sur un bon nombre de site de console. D’après ceux-ci, la sortie sur console du jeu serait annulé momentanément, et serait re-planifié si et seulement si le jeu fonctionne bien sur PC. De notre côté, nous avons contacté Activision France qui nous a répondu formellement que rien d’officiel n’avait été tenu à ce propos. L’éditeur vérifie donc toutes ces sources, et nous déclare que jusqu’à présent, aucun changement dans le planning de sortie n’est intervenu. Les déclarations croisées à ce propos sont donc très officieuses, et sont à prendre avec précaution, tant qu’Activision ne les a pas confirmées, ou infirmées.

  • Le Site officiel du jeu