Accueil » Actualité » Thermaltake : le déluge de nouveautés

Thermaltake : le déluge de nouveautés

Comme d’habitude, chez Thermaltake c’était l’avalanche de nouveautés, le constructeur n’étant pas décidé à abaisser sa cadence de sortie de produits.

Les boîtiers

Commençons avec le Mozart TX, version « Jukebox » : un gros Cube destiné à être posé dans le salon, faisant office de Media Center, console de jeu, mais étant également et simultanément capable de diffuser un film sur son écran LCD intégré. A l’opposé, le Mozart se voit également décliné en version slim, le Mozart SX. Malgré sa taille, on y retrouve un écran LCD en façade. Même principe pour le Bach SX.

Du côté des boîtiers au format tour, nous avons repéré deux nouveautés : le Aguila, dans la lignée de l’Armor, ainsi que le Matrix VX, au design moins réussi mais plus petit et entièrement en aluminium.


Le refroidissement

Côté refroidissement, nous avons tout d’abord pu observer les ventilateurs à affichage lumineux via LED que le constructeur avait déjà présenté, et qui s’inscrivent bien dans le domaine du tuning. Plus intéressant, le mini Typhoon qui devrait être lancé dans le courant du mois, et qui se dote d’un ventilateur orienté vers le silence.

Après le MaxOrb, la série des Orb continue avec l’arrivée d’un massif Blue Orb FX assez proche du Blue Orb II mais avec un meilleur ventilateur, et compatible Socket AM2.

Surprise : le Fanless 103 que nous avions testé reprend du service ! Afin d’améliorer ses médiocres performances, Thermaltake a enfin supprimé la peinture bleue des ailettes et remplacé l’aluminium par du cuivre. Ce choix n’est pas forcément très bénéfique en matière de fanless, surtout que le gros point faible n’a toujours pas été corrigé : l’écartement entre chaque ailette reste peu important, empêchant une bonne convection naturelle dans le cadre de l’absence totale de ventilation (ce que vise ce radiateur).

Côté watercooling, nous avons pu voir un modèle de radiateur externe entièrement passif (façon Reserator), l’Orchestra, ainsi que le TideWater décliné à toutes les sauces, y compris dans une version single-slot.

… Et le reste

Enfin, nous avons pu apercevoir une alimentation de 400 W refroidie entièrement via watercooling (elle n’est donc pas fanless comme le constructeur le prétend). Thermaltake lance également une nouvelle gamme d’alimentations équipées d’un ventilateur de 14 cm et dont le modèle le plus puissant atteint les 1 200 Watts, les Toughpower, et enfin divers boîtiers externes pour disques durs, assez réussit pour la plupart.