Accueil » Actualité » Threadripper Dynamic Local Mode : boost de performances en jeu

Threadripper Dynamic Local Mode : boost de performances en jeu

Réduction de la latence, jusqu’à 47% de performances en plus

Image 1 : Threadripper Dynamic Local Mode : boost de performances en jeu

AMD a annoncé une nouvelle fonctionnalité pour les utilisateurs de processeurs Threadripper de 2ème génération : le « Dynamic Local Mode ». D’après l’entreprise, il permet de migrer automatiquement les applications les plus lourdes en utilisation CPU vers les cœurs ayant un accès direct à la mémoire vive, sans passer par l’Infinity Fabric. Après avoir testé ce nouveau mode, AMD dit avoir observé jusqu’à 47% d’amélioration de performances en jeu.

A lire aussi :
Test : AMD Threadripper 2 vs. Intel Skylake-X, le choc des titans

Plus besoin de reboot

Image 2 : Threadripper Dynamic Local Mode : boost de performances en jeu

Les processeurs Threadripper embarquent un ensemble de quatre dies, dont seulement deux disposent d’un chemin d’accès direct à la mémoire RAM (les autres utilisent l’Infinity Fabric). Pour l’instant Ryzen Master propose de choisir entre le mode « Local Memory Access » et « Distibuted memory Access », permettant respectivement de favoriser les applications préférant une plus faible latence de la mémoire ou une bande passante plus élevée. Cependant, passer d’un mode à l’autre requiert un redémarrage.
Le Dynamic Local Mode utilise un nouveau processus pour Windows 10 permettant d’identifier les applications utilisant le plus de ressources CPU et de les déplacer en priorité vers les cœurs ayant un accès direct à la mémoire, sans avoir à redémarrer. En gros, les applications préférant un accès local à la mémoire (comme les jeux vidéo), en bénéficieront automatiquement, et verront leur latence réduite.

Image 3 : Threadripper Dynamic Local Mode : boost de performances en jeu