Accueil » Actualité » Tianshu Zhixin présente son GPGPU Big Island : 24 milliards de transistors et gravure en 7 nm

Tianshu Zhixin présente son GPGPU Big Island : 24 milliards de transistors et gravure en 7 nm

Une puce chinoise destinée au HPC capable de rivaliser avec les solutions AMD et NVIDIA ?

La liste des processeurs conçus par des entreprises chinoises continue de s’agrandir. Le nouvel arrivant est familièrement appelé Big Island. Il est l’œuvre de la société Shanghai Tianshu Zhixin Semiconductor. Ce GPGPU (General-Purpose Computing on Graphics Processing Units) est une solution CoWoS (Chip On Wafer On Substrate) 2,5D gravée en 7 nm. Il comporte 24 milliards de transistors.

Image 1 : Tianshu Zhixin présente son GPGPU Big Island : 24 milliards de transistors et gravure en 7 nm

Cette puce se destine principalement aux domaines du HPC et de l’IA pour différents secteurs : médical, éducatif, etc. Tianshu Zhixin travaille sur Big Island depuis 2018. La firme ne révèle pas l’identité du fondeur. Bien que le fondeur chinois SMIC ait produit sa première puce en 7 nm en octobre dernier, 7 nm et CoWoS trahissent TSMC.

L’entreprise chinoise Phytium a élaboré une puce ARM à 8 cœurs, le D2000

147 TFLOPS en FP16

L’entreprise chinoise met en avant un excellent rapport performance / prix. Big Island prend en charge de nombreux formats, dont le FP32, FP16, BF16, INT32, INT16 et INT8. Tianshu Zhixin annonce une puissance de calcul de 147 TFLOPS en FP16. Chez NVIDIA et AMD, les A100 et Radeon Instinct MI100, dotés de 54 milliards et 50 milliards de transistors, culminent à 184,6 TFLOPS et 184,6 TFLOPS respectivement ; l’A100 atteint même 312 TFLOPS grâce à ses cœurs Tensor.

Image 2 : Tianshu Zhixin présente son GPGPU Big Island : 24 milliards de transistors et gravure en 7 nm
Image 3 : Tianshu Zhixin présente son GPGPU Big Island : 24 milliards de transistors et gravure en 7 nm

Source : Tom’s Hardware US