Accueil » Actualité » Toshiba grave la mémoire flash en 43 nm

Toshiba grave la mémoire flash en 43 nm


Toshiba propose maintenant des puces de mémoire flash NAND SLC (la plus rapide) en 43 nm, alors que la firme se limitait encore il y a quelque temps au 56 nm pour ce type de mémoire.

Vers des SSD plus rapides

Avec une capacité qui peut atteindre 64 gigabits (8 Go) par puce, Toshiba va donc produire des puces SLC viables pour des SSD rapides et offrant une capacité de stockage correcte. Rappelons que la mémoire SLC (Single Level Cell) stocke 1 bit par cellule et est significativement plus rapide (en écriture) et résistante (environs 10x) que la MLC qui stocke 2 bits par cellule. Cette mémoire gravée en 43 nm devrait débarquer dans nos machines dès le premier trimestre de l’année 2009. Reste à connaître le prix, qui déterminera si ces puces sont intéressantes ou pas pour un usage informatique.