Accueil » Actualité » Toshiba, Marvell, Nvidia vont fabriquer des modules du Project Ara

Toshiba, Marvell, Nvidia vont fabriquer des modules du Project Ara

Image 1 : Toshiba, Marvell, Nvidia vont fabriquer des modules du Project Ara

Google ne travaille pas seule sur le projet Ara ; le succès de ce smartphone modulaire tiendra autant de sa qualité que de l’existence de nombreux modules qui permettront aux utilisateurs de se fabriquer le smartphone correspondant au mieux à leur besoin. L’écosystème est encore lion d’être complet, mais déjà Toshiba, Nvidia, Marvell et RockChip ont présenté leurs modules.

Pour le processeur, les futurs achteteurs auront un choix conséquent. Nvidia a promis un module embarquant un SoC Tegra K1 (32 ou 64 bits). On ne connaît pas encore les détails du modèle RockChip, mais la marque fournit le plus souvent des SoC d’entrée ou milieu de gamme en architecture ARM Cortex. Du côté de Marvell, ce n’est pas un mais deux modules qui sont développés. Le premier, le PXA 1928, possède quatre coeurs ARM 64 bits Cortex A53 à 1,5 GHz ainsi qu’un modem LTE Cat. 4 (= 4G à 150 Mbit/s). Le second, PXA 1936, est un octocoeur Cortex A53. Marvell travaille également sur des modules WiFi, NFC ou Bluetooth.Image 2 : Toshiba, Marvell, Nvidia vont fabriquer des modules du Project Ara

Toshiba enfin, est un partenaire central du projet Ara. Le groupe japonais a conçu l’interface connectant les modules entre eux, le Toshiba UniPro. Il a aussi préparé trois modules photos. Le premier intègre un capteur 2 MPix et prend place dessus de l’écran, face à l’utilisateur. Les deux autres se positionnent à l’arrière : l’un possède 5 MPix, l’autre 13 MPix et peut filmer en Full HD 1080i à 240 images par seconde.

Image 3 : Toshiba, Marvell, Nvidia vont fabriquer des modules du Project Ara

On pouvait craindre qu’à cause de sa conception modulaire, le Ara soit limité à des caractéristiques de milieu de gamme ; ses premiers modules prouvent le contraire.