Accueil » Actualité » Toshiba Portégé Z10t : l’ultrabook en morceaux

Toshiba Portégé Z10t : l’ultrabook en morceaux

Image 1 : Toshiba Portégé Z10t : l'ultrabook en morceaux

La mode est aux PC portables « hybrides » c’est-à-dire utilisable à la fois comme un PC classique à clavier et comme un tablette. Le croisement entre ces deux format n’est cependant pas évident et les fabricants tâtonnent encore pour trouver la bonne formule. Pour son ultrabook Portégé Z10t, Toshiba reprend un modèle popularisé par les Asus : le PC à écran détachable du clavier.

Techniquement, le Portégé Z10t est basé sur une plateforme Intel Ivy Bridge : il embarque un Core ix 3000 de la série Y, à TDP de moins de 10 W. Il est épaulé par 4 Go à 8 Go de DDR3 et un SSD de 128 ou 256 Go. 

L’écran mesure 11,6 pouces de diagonale (29,5 cm). Il s’agit en outre d’une dalle Full HD (évidemment tactile) et – cerise sur le gâteau – traitée antireflet. Elle est en outre utilisable à la fois au doigt et au stylet. La totalité des composants semble stockée derrière l’écran : le clavier est extrêmement fin. Cette conception a un défaut récurrent : le PC est moins stable et a tendance à basculer vers l’arrière.

La connectique est variée pour un Ultrabook : Ethernet Gigabit, VGA, HDMI, 3 USB, lecteur SD, mais elle se partage entre l’écran et le clavier. L’autonomie ne sera pas exceptionnelle puisque la batterie ne stocke que 39 Wh. La disponibilité est attendue avant l’été, à des prix encore inconnus.Image 2 : Toshiba Portégé Z10t : l'ultrabook en morceaux