Accueil » Actualité » Toshiba pourrait racheter Seagate

Toshiba pourrait racheter Seagate

Image 1 : Toshiba pourrait racheter Seagate

Après l’échec des négociations avec divers fonds d’investissement, Seagate pourrait accepter de se faire racheter par l’un de ses concurrents.

Toshiba au premier rang

C’est ce que rapporte le New York Post qui estime que cela dynamiserait non seulement la capitalisation boursière du numéro deux des disques durs, mais que cela pourrait créer un nouvel empire du stockage.

Seagate a perdu sa place de numéro un au profit de Western Digital cette année et passe par une période difficile. Nos confrères affirment qu’Hitachi, Samsung et Western Digital seraient intéressés, mais que Toshiba serait l’acquéreur le plus probable. Il a racheté Fusjitsu en 2009 et pourrait donc continuer son travail d’expansion.

Seagate doit se sentir seul

Dans les faits, il convient de prendre ces rumeurs avec de grosses pincettes. Hitachi a déjà manifesté son désir de céder son activité disque dur et on voit mal Western Digital procéder au rachat sans subir un procès antitrust. De plus, Seagate reste une grosse entreprise et une acquisition de ce type serait très difficile à gérer pour n’importe lequel de ses concurrents.

Au final, si l’hypothèse est tout à fait probable, on craint que Seagate soit bien seul face à ses problèmes.