Accueil » Actualité » Toshiba : un SSD Wi-Fi sans fil

Toshiba : un SSD Wi-Fi sans fil

Cette semaine, Toshiba nous invitait à Berlin pour nous présenter son nouveau périphérique : le Canvio AeroMobile. Il s’agit en fait d’un SSD externe de 128 Go équipé d’un lecteur de cartes SD, du Wi-Fi et d’une batterie. Toshiba nous a fourni un modèle de test et voici donc nos premières impressions.

Un SSD USB 3.0

Image 1 : Toshiba : un SSD Wi-Fi sans filface à un disque dur 2,5 pouces de 2 ToIl s’agit d’un SSD compatible USB 3.0, d’une capacité de 128 Go. Il est formaté en NTFS et un utilitaire pour donner l’accès en écriture sous Mac OS X est fourni. Les performances en USB 3.0 sont franchement faibles pour un SSD : 125 Mo en écriture et 135 Mo/s en lecture environ. Attention, le SSD consomme visiblement beaucoup et il n’a pas voulu fonctionner sur le port USB 3.0 d’une station d’accueil Thunderbolt, alors qu’il est fonctionnel sur le port USB 3.0 de l’ordinateur lui-même. Par défaut, le SSD émet un réseau Wi-Fi 11n (65 mégabits/s, 2,4 GHz) avec un mot de passe trivial, 12345678. Il suffit de se connecter avec un ordinateur et d’utiliser son adresse IP (ou son nom Bonjour) pour aller modifier les paramètres. Bonne idée, le SSD peut se connecter à votre réseau Wi-Fi et peut aussi servir de pont, même si les performances s’en ressentent. 

En interne, c’est visiblement un SSD mSATA ou M.2 qui est de la partie. Nous n’avons pas réussi à ouvrir le boîtier, mais il est plus compact qu’un disque dur 2,5 pouces classique, ce qui ne laisse aucun doute sur l’intégration d’un SSD compact.

L’interface Web permet de voir les fichiers stockés, lire la musique, regarder les photos, etc. Il est possible de gérer des utilisateurs, avec des dossiers dédiés pour ces derniers. Les débits en écriture en Wi-Fi sont anémiques, il faut penser à charger le SSD en USB 3.0 : 0,5 Mo/s. En lecture, c’est beaucoup plus rapide, avec 3,6 Mo/s, ce qui est correct, sans plus. Le SSD est aussi accessible via un partage SMB, sous la forme d’un disque partagé.

Image 2 : Toshiba : un SSD Wi-Fi sans filDans un navigateur Image 3 : Toshiba : un SSD Wi-Fi sans filDans un navigateur

Toshiba propose des applications Android et iOS pour son disque dur. Nous n’allons pas nous attarder dessus pour une bonne raison : notre modèle est un sample de test et Toshiba indique sur l’emballage que les applications actuelles ne sont pas des versions finales. Les applications devraient être mises à jour au début du mois d’octobre. Dans la pratique, les applications n’en sont pas vraiment : il s’agit simplement de l’interface Web de l’appareil qui est accessible dans une application dédiée. Elles donnent accès au contenu du SSD mais aussi au contenu local de l’appareil.

Image 4 : Toshiba : un SSD Wi-Fi sans filSous Android Image 5 : Toshiba : un SSD Wi-Fi sans filSur iPad

L’appareil dispose d’un emplacement pour lire les cartes SD, avec la possibilité de sauvegarder le contenu d’une carte sur le SSD, ce qui est assez pratique.

Quelle est la cible ?

Le boîtier est compact, l’autonomie (que nous n’avons pas encore vérifié) est annoncée à 8 heures et les fonctions sont nombreuses, mais aussi très perfectibles. Les transferts en Wi-Fi sont très lents, et même en USB 3.0, ça reste faible pour un SSD. Le principal problème ne vient pas des fonctions, mais en partie du prix : 161 €. C’est cher au regard de la capacité finale, surtout quand des cartes mémoire de la même capacité existent déjà et que des disques durs Wi-Fi proposent exactement les mêmes prestations. Le boîtier de Toshiba est plus résistant aux chocs et un peu plus compact qu’un disque dur, mais ce sont de maigres avantages quand des disques durs proposent au moins 500 Go dans un format proche pour un prix inférieur.

Les personnes qui ont un appareil avec un espace de stockage faible et sans la possibilité d’en ajouter seront peut-être intéressées (on parle essentiellement des utilisateurs d’appareils iOS, donc), mais l’intérêt reste tout de même très faible. Les versions finales des applications offriront peut-être d’autres possibilités dans le futur, et nous le vérifierons quand elles seront disponibles, mais pour le moment, il n’est pas possible de recommander ce produit, sauf si vous acceptez ces nombreuses limites.