Accueil » Dossier » Tour d’horizon des connectiques vidéo

Tour d’horizon des connectiques vidéo

1 : HDMI, DisplayPort et compagnie... 2 : Le concurrent DisplayPort 3 : Quel câble pour tout ça ? 4 : Thunderbolt, USB C... quand le DisplayPort joue au coucou 5 : Le cas des smartphones

L’avenir : plus de câbles ?

« PNC aux portes. Désarmement des toboggans. Vérification de la porte opposée. » Notre tour d’horizon des principales connectiques vidéos en 2015 touche à sa fin. Nous vous remercions d’avoir voyagé en notre compagnie et nous espérons vous revoir bientôt lire nos lignes. Mais avant de vous laisser partir, quelques pensées.

Quel est l’avenir de ces technologies ? On l’a dit, le HDMI tout comme le DisplayPort sont bien adaptés aujourd’hui à la diffusion sur des écrans 4K. En revanche, la 8K leur pose problème. Il n’a manifestement pas été possible d’augmenter suffisamment la bande passante de ces interfaces tout en maintenant la compatibilité avec les anciennes générations. Du coup, la gestion de la 8K se fera en sacrifiant (un peu) la qualité d’image, par des artifices de compression. Certes, il s’agit d’un problème très hypothétique et lointain dans la mesure où le consommateur vient à peine de découvrir les écrans 4K. L’industrie a encore quelques années devant elles avant que la compatibilité 8K soit indispensables. D’ici là il nous paraît très probable que les normes actuelles soient remplacées.

Image 1 : Tour d'horizon des connectiques vidéo

A plus court terme, aussi bien DisplayPort que HDMI sont menacées par les technologies sans fil. Avec l’arrivée prochaine d’émetteurs WiFi ad (ou WiGig), ce sont environ 7 gigabit/s qui peuvent être transmis sans aucun branchement. Un débit suffisant pour des écrans Full HD et quelques périphériques pas trop gourmands. Associé aux nouvelles techniques de recharge par induction ou par résonance magnétique, le WiFi ad promet de supprimer tous les fils que l’on a l’habitude aujourd’hui de brancher sur un PC portable lorsqu’on l’utilise à son bureau. Intel a déjà fait des démonstrations dans ce sens – un concept que la société a baptisé le Wireless Docking.

Image 2 : Tour d'horizon des connectiques vidéoConcept du Wireless Docking selon Intel

Du côté des smartphones, le recours au sans fil est encore plus naturel et d’ailleurs, le succès de la clé HDMI Google Chromecast explique sans doute la disparition du MHL des derniers smartphones Android Nexus.

Malgré tout, il existera toujours des situations où un câble est préférable à un émetteur radio. HDMI et DisplayPort devraient rester avec nous encore quelque temps, quitte à se fondre toutes les deux dans un câble universel, comme l’USB type C.

Sommaire :

  1. HDMI, DisplayPort et compagnie...
  2. Le concurrent DisplayPort
  3. Quel câble pour tout ça ?
  4. Thunderbolt, USB C... quand le DisplayPort joue au coucou
  5. Le cas des smartphones
  6. L'avenir : plus de câbles ?