Accueil » Actualité » Tricherie : c’est au tour de MSI…

Tricherie : c’est au tour de MSI…

Après Prolink (dénominations trompeuses) et nVIDIA (dans ses drivers pour 3DMark2003) pour ne reprendre que les plus récents, c'est au tour de MSI d'être sur la sellette.

Notre confrère Tom's Hardware vient en effet de mettre en lumière une pratique plus que douteuse. Sur sa carte mère MSI 865PE Neo2-LS, MSI a en effet cru bon d'overclocker dynamiquement le processeur. Non overclocké lorsqu'il se trouve au repos et donc invisible via les logiciels type WCPUID, la carte mère peut overclocker le Pentium 4 qui la chevauche jusqu'à 7.7% en pleine charge.

Certes le concept d'overclocking dynamique peut sembler intéressant, mais il aurait pour cela fallu ne pas le cacher au grand public. Le cacher témoigne malheureusement d'une volonté de tromper les journalistes pour obtenir les meilleurs classements possibles dans leurs tests, et nous ne pouvons que condamner cet acte idiot.