Accueil » Actualité » TSMC va accroître sa production de puces pour le secteur automobile

TSMC va accroître sa production de puces pour le secteur automobile

Heureusement, cela ne devrait pas se faire au détriment de la production de puces pour nos PC.

En 2021, TSMC va produire plus de puces destinées au secteur automobile. Cette décision fait suite à une demande directe de Wang Mei-hua, l’actuelle ministre des Affaires économiques de Taïwan. Jusqu’ici, la production pour le secteur automobile du fondeur était relativement marginale. Elle n’a représenté que 3 % des ventes sur l’année, malgré une hausse de 27 % au cours du second semestre 2020.

Image 1 : TSMC va accroître sa production de puces pour le secteur automobile

La société va réserver une plus grande capacité pour faire face à la pénurie de semi-conducteurs qui affecte actuellement le secteur. Les deux principaux facteurs de cette insuffisance serait la pandémie de coronavirus et les sanctions prises par l’administration Trump à l’encontre de plusieurs fabricants chinois. Le ministre allemand de l’Économie, Peter Altmaier, aurait expressément demandé à Wang Mei-hua de mobiliser l’industrie taïwanaise pour palier la pénurie. En effet, celle-ci affecterait fortement les entreprises allemandes.

Intel pourrait confier la production de processeurs Core à TSMC, en 5 et 3 nm

Pas d’impact sur la production actuelle

TSMC indique que toutes ses lignes sont saturées actuellement. En principe, l’accroissement de la production de puces pour l’automobile ne se fera pas au détriment de la production actuelle. Par conséquent, elle ne devrait pas impacter d’autres marchés comme celui des PC ou des smartphones. Néanmoins, le fondeur précise que « si la production peut être augmentée en optimisant la capacité de production », il « coopérera avec le gouvernement pour considérer les puces automobiles comme une application prioritaire ».

TSMC prévoit de d’investir 28 milliards de dollars pour accroître ses capacités. Par conséquent, la société devrait pouvoir absorber une hausse de la demande du secteur automobile sans trop de difficulté.

Notez que NVIDIA est bien implantée sur ce secteur via sa plate-forme NVIDIA Drive. Parmi ses produits, un SoC Orin sous architecture Ampere. La firme collabore avec plusieurs constructeurs, Mercedes Benz et Volvo notamment. Enfin, Intel a également un portefeuille de solutions pour voitures autonomes bien étoffé.

Source : CNBC