Accueil » Actualité » Ubuntu 8.04 : le héron robuste est arrivé !

Ubuntu 8.04 : le héron robuste est arrivé !

Ubuntu 8.04 (Hardy Heron)La version 8.04 d’Ubuntu, surnommée « Hardy Heron » est enfin disponible au téléchargement. La nouvelle version de cette distribution GNU/Linux, qui a su se faire connaître des utilisateurs en très peu de temps grâce à sa simplicité, arrive avec un lot de nouveautés.

Quelques nouveautés

Parmi les nouveautés de cette nouvelle cuvée, on retiendra :

  • l’arrivée de la version 2.6.24 du noyau (notez que la version 2.6.25 est sortie il y a une semaine)
  • la version 2.22.1 de GNOME et les versions 3.5.9 ou 4.03 de KDE pour Kubuntu
  • l’ajout du serveur audio PulseAudio
  • l’ajout de PolicyKit pour la gestion des autorisations
  • la version 7.3 du serveur graphique Xorg
  • la présence de Firefox 3 bêta 5

Un héron robuste qui dure

L’un des atouts de cette version réside dans son support. Les trois lettres LTS (pour « Long Term Support ») signifient que la version pour les ordinateurs de bureau sera maintenue pendant trois ans (soit jusqu’en 2011), alors que la version dédiée aux serveurs le sera pendant cinq ans (soit jusqu’en 2013).

Installez Ubuntu sous Windows

Mais la grosse nouveauté de cette version, c’est qu’il est possible de l’installer sous Windows. En fait, un assistant, appelé Wubi, va se charger de créer une image sur le disque dur, d’y copier les fichiers nécessaires puis de créer une entrée dans le gestionnaire de démarrage de Windows. Ubuntu peut enfin être supprimé de la même manière qu’on désinstalle un programme sous Windows.

Wubi Installer Bureau de Ubuntu Hardy Heron

Il existe deux manières de passer à cette nouvelle version : en téléchargeant un CD d’installation sur un serveur FTP ou en mettant son système à jour à partir du gestionnaire de mises à jour. Que vous ayez déjà fait le saut, que vous attendiez avant de faire cette mise à jour, ou que vous vous soyez enfin décidé à essayer Ubuntu, vous pouvez nous donner vos raisons et raconter vos expériences dans les commentaires associés à cette actualité.