Accueil » Actualité » UFS 3.0 : le Samsung Galaxy Note 10 monte à 1,5 Go/s sur son stockage interne

UFS 3.0 : le Samsung Galaxy Note 10 monte à 1,5 Go/s sur son stockage interne

Un SSD NVMe dans son smartphone.

Image 1 : UFS 3.0 : le Samsung Galaxy Note 10 monte à 1,5 Go/s sur son stockage interne

En fin d’année dernière, Samsung avait annoncé que l’UFS 3.0 arriverait dans les smartphones en 2019. Malheureusement, le Galaxy S10 ne bénéficie pas de ce nouveau standard de stockage. Le Galaxy Fold devait profiter de la primauté, mais la sortie du smartphone pliable a été repoussée. Par conséquent, les clients qui souhaitent profiter de ce type de stockage chez le géant coréen doivent se tourner vers le Galaxy Note 10, lequel s’est d’ailleurs hissé en tête du classement photo de DxOMark. Nous avons des résultats des performances de l’appareil sous Androbench. Ici encore, il atteint l’excellence !

À lire aussi : Toshiba teste son stockage flash en UFS 3.0 : jusqu’à 2,9 Go/s dans les smartphones !

Des vitesses d’écriture 4K aléatoires impressionnantes

Rappelons en préambule qu’un autre smartphone bénéficie déjà de l’UFS 3.0, le OnePlus 7 Pro. Mais le Note 10 surpasse allégrement son concurrent et le Galaxy Fold. Il atteint en effet 1577 Mo/s et 592 Mo/s en lecture et écriture aléatoires. Des vitesses supérieures à celles obtenues par ces rivaux, comparées par Ice Universe. Mais c’est surtout en écriture 4K aléatoire que Galaxy Note 10 écrase ses adversaires : 201 Mo/s et 51 527 IOPS. Samsung a donc sans doute utilisé un nouveau système de fichiers pour que son smartphone s’impose aussi comme une référence dans ce secteur.

Image 2 : UFS 3.0 : le Samsung Galaxy Note 10 monte à 1,5 Go/s sur son stockage interne
Image 3 : UFS 3.0 : le Samsung Galaxy Note 10 monte à 1,5 Go/s sur son stockage interne