Accueil » Actualité » Un centre de recherche Samsung aux États-Unis

Un centre de recherche Samsung aux États-Unis

Image 1 : Un centre de recherche Samsung aux États-UnisSamsung va ouvrir un centre de recherche et développement ainsi que des bureaux au sein de la Silicon Valley, selon le Los Angeles Times. Il a déjà ouvert un centre à Menlo Park, l’ancienne ville de Google et va ouvrir un laboratoire à San Jose. La firme espère ainsi attirer les talents de la Silicon Valley. C’est aussi un signe fort que l’entreprise continue son mouvement de globalisation et s’éloigne un peu plus de ses racines coréennes.

Un arrivée stratégique pour Samsung

Le succès international de la division mobile du Coréen (cf. « Croissance exceptionnelle pour Samsung ») conforte Lee Kun-hee, le P.D.G de Samsung, dans sa politique d’internationalisation de la société. C’est lui qui a pris les commandes après la mort de son père et qui en a fait une multinationale menant des activités très diversifiées en passant de l‘électronique à l’électroménager.

La création de centres au sein de la Silicon Valley a pour but d’alimenter ce phénomène d’internationalisation et diversification. Ce sera aussi un moyen de se rapprocher de ses concurrents, dont Apple qui est son principal rival sur le marché des smartphones (cf. « Samsung et Apple sont les rois des smartphones »), afin d’essayer de débaucher leurs ingénieurs.