Accueil » Actualité » Un consortium pour les objets connectés

Un consortium pour les objets connectés

Image 1 : Un consortium pour les objets connectésUn vieil objet connecté

Broadcom, Atmel, Dell, Intel, Samsung et Wind River viennent de lancer un nouveau consortium, l’Open Interconnect Consortium (OIC). Il est destiné à standardiser les objets connectés, de plus en plus courants.

L’idée est de standardiser les communications, notamment au niveau des connexions sans fils, en proposant un protocole ouvert, des implémentations open source et une solution permettant de certifier la compatibilité d’un objet connecté avec le standard. Quatre types (au moins) d’objets connectés sont visés : ceux qui sont dédiés au monde SOHO (Small Office, Home Office, les objets domestiques), l’automobile, la santé et l’industrie. Dans tous les cas, des protocoles dédiés aux usages courants seront proposés, par exemple la possibilité de gérer les notifications vers un appareil intelligent (PC, tablette, smartphone, etc.) dans les objets connectés à usage domestique. 

Reste à voir si les constructeurs d’objets connectés suivront : si les grandes sociétés devaient utiliser la norme, les petites sociétés, nombreuses à développer des objets connectés, ne seront pas nécessairement de la partie, car beaucoup préfèrent développer un environnement complet avec des technologies maisons.