Accueil » Actualité » Un faux pop up coûte 84 000 dollars

Un faux pop up coûte 84 000 dollars

Condamnation de 84 000$ pour un pop up alertant un utilisateur que son ordinateur était infesté de spyware.

Qui n’a jamais été dérangé alors qu’il surfait paisiblement sur les vagues numériques d’Internet, pour être agressé par une fenêtre apparaissant pour lui dire que son ordinateur était infecté.

La justice tranche

La cour de justice de l’État de Washington vient de condamner l’auteur d’un faux pop up alertant de la présence de spyware sur un ordinateur, à payer une amende de 84 000$. Au regard du désagrément et de la frustration que ces pop up causent, je pense que personne ne se plaindra de cette décision, à part la personne concernée.

Les méchants pleurent

Zhijian Chen, de la firme Secure Computer, envoyait des fenêtres contextuelles alertant les utilisateurs qu'ils étaient infestés de spyware, alors qu’il n’y avait, bien sûr, aucun scan pour le déterminer réellement. Dans cette fenêtre clignotait alors un lien vers le logiciel antispyware de la firme qui trônait fièrement, en sauveur des bits égarés, pour la modique somme de 50 dollars.