Accueil » Dossier » Un GPU externe sur PC portable ? On a testé » Page 6

Un GPU externe sur PC portable ? On a testé

1 : Pourquoi une carte graphique externe ? 2 : Plusieurs interfaces, notre choix 3 : La solution de Village Instruments 4 : Le chevauchement et le choix du GPU 5 : Le problème de l'allocation des ressources 7 : Optimus & Co. 8 : Les performances 9 : Améliorer les choses ? 10 : Autre chose qu'une carte graphique ? 11 : Conclusion

La gestion du démarrage

Deux autres petits problèmes : le démarrage et la connexion.

La gestion du démarrage

Image 1 : Un GPU externe sur PC portable ? On a testéPetit problème simple à corriger, certains BIOS ne veulent pas initialiser l’ordinateur si une seconde carte graphique est connectée. Heureusement, VillageTronics a pensé à une solution : si le boîtier démarre au moment de l’allumage de l’ordinateur, il est possible de décaler la mise en marche de la carte graphique elle-même. Des jumpers permettent de décaler de 2, 4 ou 8 secondes le démarrage du GPU et donc laisser le BIOS initialiser la machine avant de connecter la carte. Une de nos machines de test ne voulait pas démarrer « à froid » avec le boîtier connecté et le jumper a permis de corriger le problème.

Connecter à chaud… ou pas

Selon les systèmes d’exploitation et les ordinateurs, le comportement est différent. En effet, le branchement à chaud de la carte, s’il est théoriquement possible, dépend énormément de l’appareil.

Sous Windows 7 et avec une machine récente qui utilise la même marque de GPU que celui de la carte graphique externe, ça devrait fonctionner — ce fut le cas dans nos tests . Il est possible d’éjecter la carte à chaud et de l’insérer quand l’ordinateur fonctionne, sans aucun problème. Attention à ne pas éjecter la carte directement : il faut passer par la barre des tâches et bien éjecter le boîtier.

Si la machine utilise Windows 7 et un GPU Intel, c’est tout aussi fonctionnel : le système accepte de lancer deux pilotes de GPU en même temps.

Si, par contre, vous avez un GPU interne AMD et un GPU externe NVIDIA (ou le contraire), bonjour les problèmes. Techniquement rien n’empêche le tout de fonctionner avec les pilotes standards de l’OS, mais les pilotes officiels des constructeurs bloquent certaines fonctions (voire la totalité) d’un pilote du rival. Par exemple Nvidia bloque via ses pilotes l’utilisation d’une GeForce pour PhysX quand on utilise une Radeon pour l’affichage principal. La seule machine où nous avons testé n’a pas voulu activer correctement la carte graphique, mais des recherches sur des forums montrent que ça fonctionne parfois, avec des pilotes modifiés.

Sous Mac OS X, tout dépend du modèle d’ordinateur. Certains modèles de MacBook Pro n’acceptent pas les GPU externes, d’autre acceptent le GPU externe, mais désactivent l’interne ; notre modèle de test (un MacBook Pro 17 pouces 2009) l’accepte, mais uniquement avec une connexion à froid (avant le démarrage). Sur le dernier modèle en date de MacBook Pro, doté d’un connecteur Thunderbolt, le branchement à chaud est par contre fonctionnel.

Sommaire :

  1. Pourquoi une carte graphique externe ?
  2. Plusieurs interfaces, notre choix
  3. La solution de Village Instruments
  4. Le chevauchement et le choix du GPU
  5. Le problème de l'allocation des ressources
  6. La gestion du démarrage
  7. Optimus & Co.
  8. Les performances
  9. Améliorer les choses ?
  10. Autre chose qu'une carte graphique ?
  11. Conclusion