Accueil » Actualité » Un jeu interdit en Chine car déformant l’Histoire

Un jeu interdit en Chine car déformant l’Histoire

La Chine, pays reconnu pour sa liberté d’expression, vient de bannir un jeu video de son territoire. Il s’agit de Hearts of Iron, un excellent jeu de stratégie tour par tour, austère mais très efficace, développé par le studio suédois Paradox Entertainment. La raison est que le jeu déformerait l’Histoire et porterait préjudice à la souveraineté de la Chine en montrant le Tibet et Winjiang comme des pays indépendants. Le jeu montre également Taîwan comme une partie du Japon, ce qui ne manque pas évidemment d’agacer nos amis chinois.

« Tout ceci déforme gravement des faits historiques et viole les règles chinoises en rapport avec les jeux video et internet. Le jeu est immédiatement interdit » a ainsi déclaré par un communiqué le ministère de la culture. Les revendeurs chinois, aussi bien locaux que sur internet ont ainsi l’obligation de retirer de la vente le jeu suédois, sous peine de lourdes sanctions, tout comme les cyber-cafés qui doivent prendre les mesures adéquates pour empêcher les citoyens chinois d’y jouer.

Cette affaire n’est pas la première sur le territoire chinois puisqu’en début d’année, Project IGI 2 : Covert Strike avait été interdit à la vente car il montrait une mauvaise image de l’armée chinoise. Même si les faits reprochés sont parfois vrais, l’interdiction totale de vente semble tout de même excessive.

Cette affaire n’empêchera sûrement pas Paradox Entertainment de continuer à développer la suite de Hearts of Iron prévue pour le début de l’année prochaine.