Accueil » Actualité » Un netbook à base de PowerPC

Un netbook à base de PowerPC

Le retour des PowerPC ?

Les PowerPC ont un moment été utilisé dans des ordinateurs (chez Apple, notamment) mais l’architecture x86 a depuis pris le dessus. Les PowerPC sont donc rares dans l’informatique grand public mais très utilisé dans le monde de l’embarqué (routeur, cartes d’extensions, etc.) et dans les consoles (la Wii, la Xbox 360 et la PlayStation 3 sont en PowerPC).

Image 1 : Un netbook à base de PowerPCUne société sud-africaine propose un netbook étonnant : au lieu du sempiternel processeur Intel Atom, il utilise une puce PowerPC. Proposé sous Ubuntu (Microsoft ne propose plus de versions PowerPC de ses systèmes depuis une quinzaine d’années, hormis sur la Xbox 360), le netbook est complet et offre les mêmes fonctions qu’un appareil en Intel. Le processeur utilisé par le Linkbook n’est pas indiqué, mais il s’agit a priori d’un modèle Freescale, basé sur une architecture proche de celles des G4 de Motorola, qu’Apple a utilisés pendant un temps.

On retrouve un écran de 8,9 pouces, un lecteur de cartes, une sortie VGA, deux ports USB et évidemment du Wi-Fi (en plus d’une prise Ethernet 100 mégabits/s). La machine étant vendue par Vodafone, elle dispose aussi d’un modem 3G intégré et donc d’un emplacement pour une carte SIM. Pour le stockage, la machine propose 16 Go de mémoire flash et la mémoire RAM est de (seulement) 256 Mo. Reste quelques petits défauts, dont une batterie très faible (environ deux heures sans Wi-Fi et 3G) et un clavier et un touchpad considéré comme mauvais par les testeurs.

La machine, originale, est offerte avec un abonnement de deux ans, à 199 rands par mois (21 €), soit un coût total de 500 € environ, avec l’abonnement (limité à 300 Mo par mois).