Accueil » Actualité » Un nouveau constructeur de CPU x86

Un nouveau constructeur de CPU x86

Image 1 : Un nouveau constructeur de CPU x86Vous pensiez que les CPU x86 se limitaient aux produits d’Intel, AMD, Via et NVIDIA ? Vous vous trompiez, il existe aussi les SoC (System on a Chip) de la société DM&P, les Vortex86. Les processeurs de cette société implémentent le jeu d’instruction x86 et sont donc totalement compatibles avec les OS prévus pour ce type de processeur, comme Linux ou Windows.

Le jeu d’instruction du 486SX…

La puce, notamment présente dans un netbook à piles, existe en plusieurs versions — la plus récente étant le Vortex86MX — intégré dans le Xcore86. Est-ce que cette puce est capable de concurrence un Core i7 ou un Phenom II ? Pas vraiment, et ce n’est pas sa cible. Cadencée à seulement 1 GHz et consommant très peu (1,2 W pour le SoC complet, soit l’ensemble chipset/CPU), la puce est destinée à l’embarqué. Question technologie, on a un CPU qui implémente le jeu d’instructions du 80486SX avec l’ajout d’une FPU (on peut donc supposer que certaines instructions ne sont pas disponibles, sinon le processeur utiliserait le jeu du 80486DX). Il est équipé de 2 x 16 ko de cache de niveau 1, 256 ko de cache de niveau 2 et le chipset intégré gère la DDR2-333 (1 Go au maximum). L’Ethernet, un contrôleur vidéo, une puce audio, l’IDE, le PCI et l’USB 2.0 sont aussi de la partie. Sans être un foudre de guerre, on a donc les composants nécessaires à la création d’un PC bas de gamme complet, même si les performances doivent être à des années lumières des processeurs modernes. Notons que même la plateforme basse consommation d’Intel n’arrive pas à consommer aussi peu : un Atom Z et un chipset Poulsbo ont un TDP minimum de 3 W environ (avec le Z500 à 800 MHz).

Le prix de cette solution d’exception n’est pas connu, mais il est a priori très faible, étant donné la cible (les PC à moins de 85 $).