Accueil » Actualité » Un papier électronique taïwanais réimprimable

Un papier électronique taïwanais réimprimable

Image 1 : Un papier électronique taïwanais réimprimable

L’institut industriel et technologique de Taïwan (ITRI) a présenté un papier électronique qu’il espère commercialiser d’ici deux ans, selon les informations rapportées par IDG. Il a la particularité de pouvoir être imprimé, comme un papier classique. Les prototypes pouvaient afficher des couleurs rouge vert ou blues. Il n’est pas néanmoins possible de les mélanger.

Il est possible d’utiliser des imprimantes thermiques, à l’instar de celles des fax ou d’envoyer un signal électronique. C’est une technologie que l’ITRI a achetée à Kodak en 2007. À l’époque, le papier ne prenait en charge qu’une impression monochrome à 6 dpi. Aujourd’hui, il est possible d’imprimer les couleurs vertes, blues et rouge à une résolution de 300 dpi.

L’ITRI ne destine pas ce genre de support au grand public, mais aux industriels. Il envisage des affiches ou des tickets électroniques, bref des supports qui demandent d’être rafraichis assez souvent. Les prototypes peuvent être imprimés 260 fois. L’institut espère accroître ce nombre à 500. Il est aussi possible d’utiliser le papier comme un écran classique et la démonstration montrait une horloge rafraîchie toutes les secondes.

Le but serait de concurrencer le marché du papier physique et offrir un écran qui consomme bien moins que les dalles LCD traditionnelles. Par exemple, un écran de 5 pouces rétroéclairé aux LED demanderait 1,2 W. Le modèle de l’ITRI ne requerrait que 0,54 W. Les détails technologiques restent minces pour le moment, mais l’institut travaillerait avec neuf entreprises taïwanaises pour assurer sa commercialisation.