Accueil » Actualité » Un portable « 3D » avec émetteur intégré

Un portable « 3D » avec émetteur intégré

Image 1 : Un portable « 3D » avec émetteur intégré

En novembre, Asus sortait son premier portable « 3D », le G51J 3D, doté d’une dalle 120 Hz avec une définition de 1 366 x 768. Assez intéressante pour les amateurs de relief, avec un écran permettant de jouer sans trop perdre en framerate (la version classique travaille en 1 920 x 1 080), cette machine avait un défaut : l’émetteur nécessaire pour les lunettes 3D de NVIDIA était externe, en USB. Avec le G51Jx-EE, présenté au Computex, l’appareil en question est intégré dans le cadre de l’écran, ce qui rend l’utilisation du relief un peu plus pratique et évite de monopoliser un port USB avec le boîtier.

Rappelons que ce petit boîtier émet en fait un signal capté par les lunettes (ce qui permet d’utiliser plusieurs paires avec un seul émetteur) qui sert à la synchronisation des images entre l’écran et les lunettes : chaque verre est caché alternativement, en synchronisation avec les images, pour que chaque oeil reçoive uniquement les images qui lui sont destinées. L’écart entre les images, qui peut être réglé depuis le boîtier, permet ensuite de recréer une impression de relief. Ce système est efficace (même s’il est coûteux) et a le défaut d’assombrir l’image, les jeux bien optimisés pour ce mode ont d’ailleurs tendance à augmenter la luminosité de l’image en mode « 3D ».