Accueil » Actualité » Un premier test du NUC Skull Canyon d’Intel

Un premier test du NUC Skull Canyon d’Intel

Le NUC Skull Canyon est le plus puissant PC d’Intel et surpasse presque tous les autres mini PC. Vaut-il pour autant ses 1000 dollars ?

Image 1 : Un premier test du NUC Skull Canyon d'Intel

Les premiers NUC d’Intel étaient des machines très compactes qui ne visaient pas la performance. Le NUC Skull Canyon vient bouleverser cette vieille habitude en offrant le meilleur de ce que sait faire Intel aujourd’hui : un CPU quadricoeur Skylake et un GPU Iris Pro 580 suppléé par 128 Mo de mémoire dédiée. Pour quel résultat ? Selon notre partenaire Anandtech, ça envoie du lourd !

Le meilleur CPU

Le CPU Core i7 6770HQ est tout simplement le plus rapide disponible dans un châssis aussi compact – à l’heure actuelle. Il se révèle plus rapide que presque tous les autres NUC, Brix ou Zbox comparables. Seuls les plus gros modèles équipés d’un CPU Core i7-4770R, dont le TDP est 20 W plus élevé, parviennent à lutter dans quelques cas.

Image 2 : Un premier test du NUC Skull Canyon d'Intel

Un GPU insuffisant pour vraiment jouer

Malheureusement, le GPU Iris Pro 580 ne s’avère pas encore assez costaud pour remplacer un GPU dédié. Malgré ses 72 coeurs et son eDRAM de 128 Mo, il ne parvient pas à se hisser au niveau d’un GPU modeste comme une Radeon R9 M270X. Par rapport au Core i7 4770R, en revanche, la progression est saisissante. En un mot, on peut jouer avec le Skull Canyon, en 1080p au maximum avec des réglages moyens ou faibles.

Image 3 : Un premier test du NUC Skull Canyon d'Intel

D’autres aspects du Skull Canyon peuvent décevoir. Par exemple, aucune ligne PCI-Express du CPU n’est utilisée, tous les contrôleurs et périphériques étant reliés via le chipset et son lien DMI à 4 Go/s. L’utilisation simultanée des SSD internes sur port M.2, de disques en USB 3.0 et du port Thunderbolt 3 posera donc problème. Enfin, le bruit en charge de la machine est élevé, avec 59 dBA.