Accueil » Actualité » Un processeur Alder Lake-S s’échauffe sur Dota 2

Un processeur Alder Lake-S s’échauffe sur Dota 2

Bien assisté par une carte graphique NVIDIA GeForce RTX 3080 et 32 Go de DDR5-4800.

La douzième génération de processeurs Core d’Intel, qui succédera à Rocket Lake, se nomme Alder Lake. Ces puces pourraient sortir avant la fin d’année. Leur principale particularité : une architecture hybride type big.Little associant deux types de cœurs CPU (Golden Cove et Gracemont) dans des configurations pouvant atteindre 16 cœurs / 24 threads (8 +8 ; seuls les cœurs Golden Cove bénéficiant, a priori, de l’Hyper-Threading). Ces processeurs prendront également en charge la mémoire DDR5 et le PCIe 5.0. Un échantillon d’ingénierie Alder Lake-S a servi à une petite partie de DOTA 2.

Image 1 : Un processeur Alder Lake-S s’échauffe sur Dota 2
Image 2 : Un processeur Alder Lake-S s’échauffe sur Dota 2
Image 3 : Un processeur Alder Lake-S s’échauffe sur Dota 2

Cadencé à 2,2 GHz, cette puce au nombre de cœurs non spécifié. Elle collaborait avec 32 Go de mémoire DDR5-4800 (4 x 8 Go) et une carte graphique NVIDIA GeForce RTX 3080. Cette configuration délivre en moyenne 120 images par seconde. Impossible d’évaluer ou comparer cette performance, puisque nous ne connaissons ni la qualité des réglages utilisés ni la définition. En outre, qu’un processeur de 2021 associé à une RTX 3080 fasse tourner un titre datant de 2013 à 120 IPS n’a rien de très sensationnel. En revanche, cette entrée prouve une chose : la plateforme Alder Lake-S est à un stade de développement logiciel et matériel suffisamment avancé pour gérer le titre de Valve. Par conséquent, cette fuite corrobore l’hypothèse d’un lancement avant 2022.

Des résultats de benchmarks pour un système Alder Lake-S associé à de la DDR5-6400

Des processeurs pour PC de bureau gravés en 10 nm

Comme mentionné ci-dessus, Alder Lake matérialisera un cap assez important du côté d’Intel. Outre l’architecture hybride, les puces desktop seront les premières à bénéficier d’une gravure en 10 nm après des générations bloquées au 14 nm. Par ailleurs, Intel pourrait devancer AMD sur la prise en charge des normes DDR5 et PCIe 5.0 sur les plateformes grand public. Enfin, en ce qui concerne le socket, ces processeurs prendront place sur socket LGA1700.

Source : VideoCardz