Accueil » Actualité » Un processeur polymorphique pour l’armée américaine

Un processeur polymorphique pour l’armée américaine


Une société américaine, Raytheon, vient d’annoncer avoir développé un processeur polymorphe, le MONARCH (Morphable Networked Micro-Architecture). Ce processeur est capable de reconfigurer une partie de ses circuits en fonction de la tâche à effectuer, pour une efficacité accrue.

Une approche assez différente des processeurs classiques

Le Monarch est composé de 6 processeurs internes interconnectés, de 12 Mo de mémoire interne, et d’une partie programmable à la volée. Les processeurs sont dotés d’une architecture RISC et sont capables de fonctionner en SIMD (une instruction peut traiter plusieurs données). Il est particulièrement adapté aux traitements de signaux, par exemple, en adaptant le processeur lui-même aux données à analyser.

Un processeur prévu pour l’armée américaine

Le processeur a été développé pour l’US Air Force, et est par exemple adapté pour être utilisé dans des avions. Pour des systèmes radars ou du traitement vidéo en vol, sa consommation assez faible et sa résistance aux radiations sont des atouts. Il ne consomme que 50 W en général, ce qui est assez bas. La société annonce que le Monarch serait 10 fois plus rapide qu’un Xeon à quatre cores dans certains cas.