Accueil » Actualité » Un scientifique hacke les clés numériques des voitures de luxe

Un scientifique hacke les clés numériques des voitures de luxe

Une PosrcheUne Posrche

Les voitures de luxe sont-elles vulnérables ? C’est la question qu’un chercheur s’est posée. Il a analysé la technologie utilisée dans les clés numériques de certains véhicules (Porsches, Audi, Bentley, etc.) et a visiblement trouvé une faille dans l’algorithme de chiffrement choisi, le Megamos Crypto sur 96 bits. Il a voulu présenter ses travaux à la conférence Usenix, qui se tient du 14 au 16 août 2013, mais il ne pourra visiblement pas : le groupe Volkswagen, qui utilise cette technologie dans certains de ses véhicules, a obtenu l’interdiction de la présentation de son code, et il n’a pas voulu présenter ses recherches sans le code associé.

À noter que si le papier n’est pas public, il semble que la technique utilisée pour trouver une faille est assez originale : le PCB de la clé a été découpé et les traces analysées pour déterminer le code utilisé et la meilleure façon de passer outre la sécurité. Une technique un peu bourrine et onéreuse (50 000 £, soit ~57 000 € selon les estimations) mais visiblement efficace.