Accueil » Actualité » Un SoC Elkhart Lake à quatre cœurs carbure sur 3DMark

Un SoC Elkhart Lake à quatre cœurs carbure sur 3DMark

Les successeurs des Gemini Lake se profilent à l’horizon, gravés en 10 nm et équipés d’un iGPU Gen11.

Chez Intel, les successeurs des SoC Gemini Lake se nomment Elkhart Lake. Ils héritent d’un iGPU sous architecture Gen11 et d’une gravure en 10 nm. Toujours aussi peu gourmands, ils se déclinent avec des TDP de 5, 9 et 12 W. Un modèle armé de quatre cœurs / quatre threads cadencé à 1,9 GHz a effectué un petit tour de chauffe sur 3DMark.

Image 1 : Un SoC Elkhart Lake à quatre cœurs carbure sur 3DMark

Forcément, Tum_Apisak n’a pas mis longtemps pour le repérer. Sur Fire Strike, la puce marque 571 points, avec un score graphique de 590 points et un score physique de 3801. Sur Time Spy, elle obtient 170 points, 148 points pour la partie graphique et 1131 points pour la partie CPU.

Un NUC 11 Phantom Canyon doté d’un processeur Tiger Lake-U à 4,4 GHz aperçu sur 3DMark

Une Gen11 pas vraiment révolutionnaire

Les scores graphiques ne sont pas sensationnels, puisqu’une solution UHD 630 Gen 9.5 fait mieux d’après TechPowerUp. Il faut néanmoins remettre les choses dans leur contexte, puisqu’il est ici question d’un échantillon d’ingénierie d’une puce destinée à un système embarqué. On ignore la date de lancement de cette gamme.

Image 2 : Un SoC Elkhart Lake à quatre cœurs carbure sur 3DMark
Image 3 : Un SoC Elkhart Lake à quatre cœurs carbure sur 3DMark