Accueil » Actualité » Un SoC MIPS pour les smartphones chinois

Un SoC MIPS pour les smartphones chinois

Image 1 : Un SoC MIPS pour les smartphones chinois

La Chine va se doter de son propre SoC (puce tout-en-un) destiné aux smartphones. Contrairement à la majorité des puces de ce type, l’architecture n’est pas de l’ARM mais du MIPS, comme le Loongson. Développée par Ingenic, une société chinoise, la puce utilise un core MIPS développé en interne pour consommer le moins possible et un GPU provenant de chez Vivante, une société qui équipe notamment la prochaine génération de SoC Freescale.

Le core MIPS est cadencé à 1 GHz et gravé en 65 nm, ce qui assez conservateur. La société annonce une consommation très faible pour son SoC, seulement 80 mW. La société a développé, en parallèle, un portage d’Android sur les processeurs MIPS, alors que le système est pensé essentiellement pour les puces ARM et les puces x86.

Reste à voir si ce SoC gravé chez TSMC sortira de Chine où si les processeurs seront uniquement proposés dans des machines vendues dans le pays.