Accueil » Actualité » Un superordinateur watercoolé avec Xeon Phi et Tesla K40 chez Bull

Un superordinateur watercoolé avec Xeon Phi et Tesla K40 chez Bull

Image 1 : Un superordinateur watercoolé avec Xeon Phi et Tesla K40 chez BullTesla K40

Bull vient d’annoncer un nouveau supercalculateur, qui sera installé en Finlande. L’appareil sera basé sur les dernières technologies disponibles, en plusieurs étapes. La première étape consistera à installer 88 coprocesseurs Xeon Phi 7120X, soit 5 368 cores utilisables. Le calculateur sera utilisable dès la fin de l’année à des fins de tests avec ces processeurs Intel. La seconde étape, prévue pour 2014, consistera à installer des cartes Tesla K40 — le nombre n’est pas indiqué, mais le cluster comprend 44 noeuds, ce qui implique a priori au moins 44 cartes —. La Tesla K40 est la dernière carte de NVIDIA, qui utilise un GPU GK110 complet — 2 880 unités de calcul — couplé à 12 Go de RAM.

Point intéressant de la machine, elle consomme peu. Bull a en effet choisi un refroidissement liquide pour le cluster, et ce dernier — couplé à la position géographique du superordinateur — permet à Bull de se passer de climatisation une bonne partie de l’année. Étant donné que dans certains cas la moitié de la facture énergétique d’un superordinateur vient de la climatisation et du système de refroidissement, c’est plutôt une bonne nouvelle.

Bull et le CSC n’indiquent pas la puissance de calcul du cluster, mais elle est estimable : les Xeon Phi 7120X peuvent atteindre 1,2 téraflop en double précision dans le meilleur des cas, ce qui donne environ 105 téraflops pour le cluster. Bull indique que les cartes Tesla K40 permettent de doubler la puissance de calcul du cluster, et chaque carte atteint une performance théorique de 1,4 téraflop environ en double précision. On peut donc supposer que chaque noeud contiendra deux cartes Tesla K40. Au final, la puissance devrait être d’environ 225 téraflops.