Accueil » Actualité » Uncharted 4 repoussé au printemps 2016

Uncharted 4 repoussé au printemps 2016

Comme beaucoup de joueurs vous attendiez la sortie d‘Uncharted 4 : A Thief’s End pour franchir le pas de la PS4 ? Si vous répondez par l’affirmative à cette question, alors vous disposerez de quelques mois supplémentaires pour économiser. Naughty Dog a en effet annoncé que son jeu d’aventure ne verra pas le jour en fin d’année comme prévu, mais qu’il arrivera qu’au printemps 2016, soit dans un an environ.

Très simplement, le jeu n’est pas prêt, et Naughty Dog souhaite offrir une expérience particulière aux joueurs pour ce titre qui sera la dernière aventure de Nathan Drake selon leur dires. Ce délai est nécessaire pour « répondre aux standards de l’équipe, mais aussi aux exigences de qualité que les joueurs peuvent attendre d’un jeu Naughty Dog« . Difficile pour le coup de blâmer le studio tant il nous a habitué à des titres d’une qualité exceptionnelle (Uncharted à partir du deuxième épisode, puis l’inoubliable The Last of Us).

Dans un sens, le studio ne fait qu’en « copier » d’autres avec des annonces que nous vous relayons régulièrement, mais le souci est dans le cas présent plus profond et porte un coup dur à la PS4 puisque cette dernière perd son arme principale dans la féroce concurrence que se livrent les constructeurs en fin d’année.

Image 1 : Uncharted 4 repoussé au printemps 2016

Alors que Microsoft pourra compter sur Halo 5, Forza Motorsport 6, Rise of The Tomb Raider et possiblement Quantum Break, Sony n’aura pas de cartouche majeure à lui opposer. De son côté, et même s’il fait un peu bande à part, Nintendo connaît toujours un insolent succès lors des fêtes de fin d’année et pourra capitaliser sur des titres forts tels que Zelda ou Star Fox pour sa Wii U. Ici réside quelque part le paradoxe de Sony : le japonais n’a jamais vendu autant de consoles si rapidement, mais cale quand il s’agit de sortir des exclus en temps et en heure pour finir d’assommer la concurrence.

Pour l’heure, Microsoft a donc un boulevard sur la seconde partie de l’année en ce qui concerne les jeux exclusifs. Cependant, ne sous-estimons pas l’impact des productions tierces dont la plupart se vendent mieux sur PS4 que sur Xbox One, même si, et c’est encore plus vrai aujourd’hui avec des jeux multisupports à foison, le sel d’une machine réside dans ses productions exclusives.