Accueil » Actualité » Une antenne 3G à la maison avec SFR

Une antenne 3G à la maison avec SFR


SFR, fort du succès du rachat de Neuf, teste de nouvelles idées de convergence : l’opérateur est en train de mettre en place la technologie femtocell. Pour ceux qui ignorent de quoi il s’agit, le principe est simple : une antenne 3G à la maison. Le mot dit bien de quoi il s’agit : « femto » est un suffixe qui signifie millionième de milliardième, ces cellules ont donc une portée limitée. Techniquement, il s’agit d’un boîtier qui se relie à la Neufbox via Ethernet.

Intéressant, mais le public acceptera-t-il ?

Le principe en lui-même est intéressant : un boîtier est placé chez l’utilisateur, qui contient un relais 3G(+), de faible puissance. Les avantages sont nombreux : l’utilisateur capte bien mieux le réseau, la société peut proposer un accès illimité au réseau et il semble même que des réductions de la facture soient proposées si la femtocell est partagée avec d’autres utilisateurs. Pourtant, il y a un problème : la population est de plus en plus hostile aux dispositifs émettant des ondes, et des études comme Interphone ne sont pas là pour rassurer le public (ce qui n’empêche pas réellement les gens d’utiliser les services en question). Il n’est pas certain qu’installer un objet comme une antenne GSM (un objet qui a mauvaise réputation) dans les foyers soit accepté par tout le monde. Mais qui sait comment le marketing proposera ce type de service ?