Accueil » Actualité » Une carte vidéo USB de plus

Une carte vidéo USB de plus

Image 1 : Une carte vidéo USB de plus
La mode de l’USB, norme chérie des utilisateurs lambda, a encore frappé. Cette fois-ci, c’est le retour des cartes graphiques en USB.

L’USB, le grand public adore

La norme USB, le grand public adore, c’est simple à brancher. Un modem ADSL ? En USB, même si l’Ethernet (plus pratique et plus efficace) est présent. Une carte Wi-Fi ? Je veux l’USB. Un disque dur externe ? USB, mon bon monsieur, eSATA ou Firewire c’est trop compliqué. Il n’est donc pas étonnant de voir débarquer des cartes graphiques USB, c’est tellement plus simple.

Une bande passante limitée, mais du DVI ou du VGA

La bande passante de l’USB 2.0 limite un peu la carte graphique intégrée dans ce petit boîtier (sans prendre en compte le bridge…). En USB 2.0, on a au mieux (si le port n’est pas partagé) 60 Mo/s. En PCI-Express 16x (le classique, pas le 2.0), on atteint 4 Go/s dans les deux (4 096 Mo, donc). C’est beaucoup plus. Les deux cartes graphiques travaillent au maximum en 1 440 x 900 (ou en 1 280 x 1 024 pour les adeptes du 5/4) à 60 Hz. On retrouve un modèle avec une sortie DVI (pas DualLink, pas HDCP) et un autre avec une sortie VGA classique. Bien évidemment, Windows est supporté, à partir de la version 2000 (NT5). Pour les amateurs de multiécrans, il faut une machine puissante pour gérer plusieurs de ces cartes : la société conseille au moins un Core Duo 1,6 GHz et 1 Go de RAM pour 6 écrans.

En pratique, à part si vous adorez les gadgets USB, une carte graphique en PCI-Express ou PCI sera plus efficace (il existe même des cartes en PCI-Express 1x si vous manquez de 16x). Malgré tout, pour ceux qui veulent brancher un écran supplémentaire sur un PC portable, pourquoi pas. Le prix est de 60 € environ en version VGA et atteint un peu moins de 80 € en DVI.