Accueil » Actualité » Une imprimante 3D peut ouvrir les valises du monde

Une imprimante 3D peut ouvrir les valises du monde

Image 1 : Une imprimante 3D peut ouvrir les valises du mondeLa photo publiée par le Washington Post (les clés ont depuis été masquées)L’agence nationale américaine de sécurité dans les transports (TSA ou Transportation Security Administration) a donné l’autorisation au Washington Post de publier une photo des clés permettant d’ouvrir les valises utilisant un cadenas certifié par l’organisme. Quelques heures plus tard et malgré le retrait presque immédiat du cliché, la photo a fait le tour de la Toile et des fichiers permettant de reproduire ces clés à l’aide d’imprimantes 3D ont vu le jour sur GitHub. Des vidéos ont maintenant fait surface montrant que les copies fonctionnaient, rendant cette serrure complètement inutile d’un point de vue sécuritaire.

Une belle gaffe

Ces serrures sont nommées Travel Sentry après la firme qui les a conçues et elles sont facilement identifiables à l’aide du célèbre diamant rouge et blanc. Elles ont été conçues pour permettre aux services douaniers et de sécurité d’ouvrir rapidement une valise ayant besoin d’être inspectée sans avoir besoin de casser le cadenas. Ces systèmes sont utilisés dans le monde entier et sont devenus standard sur la grande majorité des valises. Selon les estimations de The Register, les clés publiées sur la Toile pourraient ouvrir plus de 300 millions de serrures.

Un article de Wired reprend les propos de plusieurs experts en sécurité qui estiment que cette gaffe a une portée très limitée puisque ces valises n’étaient pas très sures de toute façon. Cette affaire est néanmoins un nouvel exemple de l’incompétence de la TSA qui est très critiquée aux États-Unis et cela devrait faire réfléchir les voyageurs le contenu de leur valise était sûr.