Accueil » Actualité » Une mémoire à nanodot

Une mémoire à nanodot

Image 1 : Une mémoire à nanodot

Des chercheurs français, américains et allemands ont publié leurs recherches portant sur le changement de polarisation de cellule de mémoire nanodots. Les résultats sont parus dans la revue Applied Physics Letters.

Des nanodots

Les nanodots sont de très petits aimants (1 µm de diamètre) dont la polarité (p=+1 ou p=-1) permet de représenter une donnée binaire (1 ou 0). Le plus grand obstacle des scientifiques, pour le moment, est de changer la polarité d’un nanodot. Ces objets sont en effet si petit qu’il est difficile de les affecter individuellement.

Pour arriver à leurs fins, les chercheurs affiliés au Service de Physique de l’État Condensé du Commissariat à l’Énergie Atomique (CEA) situé à Gif-sur-Yvette en France, renverse la polarité en utilisant une micro-onde combinée à un champ magnétique statique.  Concrètement et en schématisant, les scientifiques ont découvert que l’on pouvait changer la polarité en changeant la fréquence appliquée au nanodot.

Image 2 : Une mémoire à nanodotUne sonde et un électroaimant

Le système repose sur une sonde sphérique de 800 nm de diamètre, attachée au bout d’un porte à faux mou, qui va détecter et modifier la polarité du nanodot sur lequel se positionne la sonde. Par analogie, on peut comparer ce mécanisme à la tête de lecture d’un disque dur. En dessous des nanodots se trouve un électroaimant qui génère un champ magnétique statique perpendiculaire aux nanodots.

Pour lire le nanodot, la sonde utilise un champ magnétique micro-onde faible afin de s’assurer que la polarité n’est pas modifiée. L’écriture est plus simple puisqu’il suffit d’appliquer la fréquence nécessaire pour obtenir la polarité désirée.

Les chercheurs comptent améliorer le système en place en arrangeant les nanodots afin d’optimiser la densité de la surface, et en utilisant un système de détection électronique au lieu d’une sonde mécanique. Personne ne parle encore de commercialisation, mais les progrès réalisés dans ce domaine sont prometteurs.