Accueil » Actualité » Une tablette de joueurs chez Archos ?

Une tablette de joueurs chez Archos ?

Image 1 : Une tablette de joueurs chez Archos ?

Archos l’avait indiqué, la société souhaite proposer des tablettes destinées aux « joueurs ». Et la « LUDOG10 » pourrait être cette dernière : les premiers benchmarks indiquent que la tablette est basée sur un SoC Texas Instruments et possède un écran intéressant, avec une définition de 1 920 x 1 008 (soit a priori une définition réelle de 1 920 x 1 080, la faute aux boutons virtuels d’Android).

Si l’idée est intéressante et le SoC choisi performant — c’est un OMAP 4470 à 1,5 GHz avec un GPU PowerVR SGX544 —, le positionnement n’est pas évident. D’une part les jeux sur les plateformes « mobiles » (iOS, Android) ne sont que rarement considérés comme des « vrais » jeux par les joueurs acharnés et d’autre part l’ergonomie des tablettes et des appareils de ce type reste souvent en retrait par rapport à une « vraie » console. Si Archos peut régler le second problème en concevant un appareil parfaitement adapté aux jeux vidéo (comprendre avec des boutons), la société n’a pas de prises sur le premier point.

L’autre souci vient paradoxalement du choix du SoC : si l’OMAP 4470 est performant et qu’il utilise un GPU d’une gamme très courante — Imagination indique équiper pas loin de 80 % du marché… —, il est pourtant moins bien supporté que les GeForce Mobile des puces Tegra ou que les GPU Adreno de chez Snapdragon. En effet, Qualcomm et NVIDIA sont très actifs auprès des développeurs de jeux sous Android et il n’est pas rare de trouver des jeux « optimisés » pour les puces Tegra ou Snapdragon, et même parfois des exclusivités temporaires. A contrario, les jeux sont rarement optimisés pour les GPU PowerVR, même s’ils sont très courants.

Rappelons tout de même que les dernières consoles portables ne sont pas des succès effarants et que le seul smartphone orienté vers les joueurs — le XPeria Play — est un échecs cuisant pour Sony.