Accueil » Actualité » USB 3.0 : NEC n’est plus seul

USB 3.0 : NEC n’est plus seul

Image 1 : USB 3.0 : NEC n'est plus seul

Dans le (petit) monde de l’USB 3.0, NEC et sa puce µPD720200A est roi. Pourtant, ce n’est pas la seule puce disponible et Asrock, spécialiste des cartes mères à bas prix, l’a bien compris. En effet, la H55 Extreme3 proposera du SATA 6 gigabits/s mais aussi de l’USB 3.0, via une puce Fresco, la FL1000. Cette dernière est a priori moins onéreuse que celle de NEC mais aussi moins performante : elle se limite à un seul connecteur et à une connexion PCI-Express 1.1 (250 Mo/s) là où la puce de NEC offre deux ports et la possibilité de travailler en PCI-Express 2.0 (500 Mo/s). Avec les appareils actuels, ce n’est pas trop un problème, peu étant capables de dépasser les 200 Mo/s, mais dans le futur ce sera peut-être un problème. Notons que la puce est par contre intéressante pour les cartes externes en ExpressCard (par exemple), ce connecteur étant limité au PCI-Express 1.1 dans sa version actuelle.

Enfin, petite mesquinerie de la part d’Asrock, deux ports USB sont bleutés (signe de la présence de l’USB 3.0) alors que seul un des deux connecteurs est compatible.