Accueil » Actualité » USB-C Authentification : une protection contre les mauvais câbles USB Type-C

USB-C Authentification : une protection contre les mauvais câbles USB Type-C

Un nouveau protocole nommé USB Type-C Authentification utilise une méthode de chiffrement de 128 bits pour déterminer si un câble est de bonne qualité ou pas, et si une clé est certifiée ou pas.

Image 1 : USB-C Authentification : une protection contre les mauvais câbles USB Type-CUn câble USB-C

L’USB-IF (Implementers’ Forum) vient de présenter un nouveau protocole, l’USB Type-C Authentification, qui va permettre de résoudre les problèmes, parfois graves, causés par les câbles de mauvaise qualité. Ce protocole permet de confirmer qu’un câble est de bonne construction en établissement une communication chiffrée qui ne sera possible que s’il remplit certaines caractéristiques. Le terminal permettra alors au câble d’alimenter un appareil en énergie puisqu’il aura la confirmation qu’il n’y a pas de danger. Il sera possible de mettre son terminal à jour pour qu’il soit compatible avec l’USB Type-C Authentification, mais les câbles déjà sur le marché ne pourront pas être certifiés, même s’ils sont de bonne qualité. Il faudra donc attendre que de nouveaux câbles utilisent ce protocole.

A lire aussi :
– Comparatif clés USB 3.0 : les meilleurs modèles du marché selon la rédaction

Aussi contre les clés non certifiées

L’autre intérêt de l’USB Type-C Authentification est qu’il permet de filtrer le type de périphériques USB jugé comme sûr. Un ordinateur peut donc être configuré pour n’accepter qu’une clé ou périphérique USB certifiée par une organisation. Cela permettra d’accroître la sécurité des entreprises travaillant sur des données à haut risque, comme les banques ou les gouvernements.

Caractéristiques de l’USB Type-C Authentification :
– Un protocole standard permettant d’authentifier les chargeurs, terminaux, câble et sources d’énergie certifiés USB Type-C
– Authentification prise en charge lors du transfert de données sur le bus USB ou lors de l’acheminement du courant au moment de la communication entre le câble et le terminal
– Les terminaux utilisant le protocole restent maîtres des polices de sécurités et peuvent les modifier
– Chiffrement des communications avec une clé de 128 bits

Pour mieux comprendre l’USB-C et ses problèmes :
Des informations sur l’USB 3.1 et le connecteur de Type C
Ne comptez pas sur le câble USB de OnePlus