Accueil » Actualité » Varjo 20|20, le casque de réalité virtuelle aussi précis que la vision humaine

Varjo 20|20, le casque de réalité virtuelle aussi précis que la vision humaine

Fini l’effet de grille ?

Image 1 : Varjo 20|20, le casque de réalité virtuelle aussi précis que la vision humaineExemple de scène dans le casque Varjo (en haut) ou dans un Oculus Rift (en bas). Photo : Varjo.

Quiconque a déjà glissé un casque de VR, quel qu’il soit, sur sa tête le sait : la résolution de l’actuelle génération est largement insuffisante. Mais résoudre ce problème nécessiterait des écrans d’une résolution si élevée, qu’ils sont impossibles à fabriquer pour le moment, et, même s’ils existaient, ils demanderaient une puissance graphique inatteignable. La start-up finlandaise Varjo pense avoir la solution.

Inspiré par la rétine

Le casque mis au point par Varjo, baptisé 20|20, s’inspire de la rétine humaine, qui est beaucoup plus précise en son centre qu’à sa périphérie. Le 20|20 réunit deux types d’écrans : d’une part un micro-écran OLED d’une résolution 70 fois supérieure à celle d’un écran classique, d’autre part un écran normal. L’image du petit apparaît devant celle du grand grâce à un système optique. Le défi consiste alors à observer le mouvement des yeux de l’utilisateur pour déplacer l’image du petit écran à très haute résolution au centre du champ de vision. Varjo prévoit de réaliser cela via un miroir mobile à très haute vitesse.

Le défi de la commercialisation

Image 2 : Varjo 20|20, le casque de réalité virtuelle aussi précis que la vision humaineLes deux microécrans rajoutés sur un Oculus Rift (photo : The Verge)Pour le moment, le prototype que la société a fait tourner dans les rédactions de nos confrères américains en est dépourvu. Il s’agit d’un simple Oculus Rift bricolé pour ajouter les deux micros-écrans. Nos confrères ont donc pu constater la clarté de l’affichage au centre, mais devaient bouger la tête pour déplacer leur regard.

Des prototypes mieux finis pourraient être distribués d’ici la fin de l’année aux professionnels intéressés. Un modèle définitif serait prêt en 2018. Son prix se comptera en milliers de dollars.