Accueil » Actualité » Vega en multi-GPU : les premiers tests indépendants déçoivent

Vega en multi-GPU : les premiers tests indépendants déçoivent

Trouver une RX Vega est déjà difficile, alors deux…

Image 1 : Vega en multi-GPU : les premiers tests indépendants déçoivent

AMD vient de mettre en ligne ses pilotes Radeon 17.9.2, dont l’une des principales nouveautés est d’activer le mode Multi-GPU sur les configurations équipées de deux Radeon RX Vega 56 ou 64.  Le constructeur a bien entendu publié en même temps les résultats élogieux de ses propres tests, annonçant un gain pouvant atteindre 80% avec certains jeux. Notre confrère TechPowerUp a de son côté mené ses propres tests avec une RX Vega 64 associée à une RX Vega 56, et les résultats semblent bien moins impressionnants.

A lire aussi :
Radeon RX Vega 64 et 56 : notre test complet

Le mGPU pas encore au point avec Vega

Si le mode mGPU améliore effectivement de manière très sensible les performances dans les jeux qu’AMD met en avant (Sniper Elite 4, The Witcher 3 ou encore Rise of the Tomb Raider), ce n’est pas le cas avec de nombreux autres titres. Ainsi, les gains dans F1 2016, Fallout 4 ou Prey ne dépassent pas une dizaine de pourcents. Pire, de nombreux jeux récents (Battlefield 1, Civilization VI, Dishonored 2, Hitman, Resident Evil 7…) voient même leurs performances baisser, probablement tirés vers le bas par la Vega 56.

Image 2 : Vega en multi-GPU : les premiers tests indépendants déçoivent

Plus gênant encore, le Multi-GPU ne semble pas encore très stable avec l’architecture Vega, au moins lorsque les deux GPU ne sont pas exactement identiques (comme c’est le cas avec les tests de notre confrère) : des bugs graphiques et des défauts visuels subsistent. Le plus surprenant reste que l’architecture Vega est une évolution de GCN et non pas une refonte totale : le comportement du CrossFire mGPU avec ces nouvelles cartes ne devrait en théorie pas être fondamentalement différent de celui avec Polaris. Reste à espérer que de prochains pilotes corrigeront ces défauts de jeunesse.